Audiences digitales : France Inter, RMC et franceinfo dans le trio de tête

Rédigé par le Lundi 22 Octobre 2018 à 15:15 | modifié le Mardi 23 Octobre 2018 à 07:36



L'Alliance pour les chiffres de la Presse et des Médias a dévoilé ce matin les audiences numériques des radios pour le mois de septembre dernier. La consommation numérique de la radio a progressé de 5.4 %. L’arrivée des assistants vocaux dans les premiers foyers français y participe certainement. 122 millions de sessions d’écoutes actives (de plus de 30 secondes) ont été enregistrées sur le seul mois de septembre.


France Inter (18 627 428 écoutes actives) a donc gagné une place au dernier classement mensuel de l'ACPM. Elle enregistre une durée d'écoute de 35 min 41 et devance désormais, d'une courte tête, RMC, (16 414 930 écoutes actives) elle-même suivie par franceinfo (9 175 494 écoutes actives). NRJ, à la 4e place, reste néanmoins solide (7 310 266 écoutes actives) tout comme FIP, à la 5e place (4 330 805 écoutes actives). Dans le reste de ce classement, seules Radio Classique et BFM Business sont en hausse. Radio Meuh et Djam Radio se maintiennent très correctement au milieu des mastodontes. Soulignons la présence de 3 flux dans le Top 25, flux différents du flux premium : "Rire & Chansons Nouvelle Génération", "Skyrock 100% Français" ainsi que NRJ Hits.
Poids lourds du classement : Radio France qui a enregistré, avec 70 flux différents en septembre, plus de 42 millions d'écoutes actives depuis la France et Radionomy, qui avec 9 259 flux, a généré près de 230 millions d'écoutes actives à l'international.
Tous les résultats sont accessibles ICI.

Le classement par groupes et réseaux


Le classement par marques




Les 500 flux les plus écoutées












Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 08:21 Peak Media lance Code One SFX