La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Acast : 9.2 millions d’écoutes mensuelles au 2e trimestre

Rédigé par le Mercredi 22 Juillet 2020 à 16:46 | modifié le Jeudi 23 Juillet 2020 à 06:36



Acast, annonce avoir enregistré sur le marché français 9.2 millions d’écoutes mensuelles en moyenne entre le 1er avril et le 30 juin. Selon la nouvelle édition du baromètre des podcasts natifs de la société, la plateforme a ainsi enregistré une augmentation de 31% de ses écoutes mensuelles par rapport au premier trimestre 2020. Pendant le 2e trimestre, Acast a enregistré une augmentation de plus de 15 % (2.1 millions) d’auditeurs uniques mensuels qui ont accédé à la plateforme.


Les podcasts natifs hébergés sur Acast gagnent en popularité. Au cours du dernier trimestre, la part de ceux regroupant plus de 50 000 écoutes mensuelles a augmenté de 8.2 points pour représenter 22.9% des podcasts. Acast a ainsi remarqué en analysant ses chiffres, qu’en moyenne, un auditeur de la plateforme écoute 4,4 podcasts chaque mois, chiffre également en légère hausse par rapport au trimestre précédent.
 

"Depuis le début de l’année, nous avons remarqué une accélération des écoutes de podcasts natifs et avons enregistré plus d’un tiers d’écoutes mensuelles en plus. Clairement le format du podcast prend en maturité en France et prospère de plus en plus" explique Yann Thébault, directeur général France de Acast. "Cet été semble être une période propice aux écoutes de podcasts car Acast enregistre une hausse de 20 % des écoutes par auditeurs uniques depuis le début de la période estivale. Certains formats émergent plus que d’autres. Par exemple les podcasts courts connaissent une augmentation d’écoute de 24%".
Pour ce qui est des plateformes d’accès aux podcasts le paysage évolue peu. Au 2e trimestre, Apple Podcasts arrive en première position avec 53.1% des podcasts hébergés chez Acast, écoutés via l’application suivi par Spotify qui comptabilise 13,.1%.
 


En matière de dépenses publicitaires, le secteur de la "Tech" reste le premier à investir dans les podcasts. Cependant, on remarque que par rapport au trimestre précédent, les secteurs du e-Commerce et bancaire ont fait leur entrée dans le top 3 au détriment de ceux de la construction et du retail. Cette évolution traduit l'attrait grandissant des annonceurs habitués au "mass media" pour le podcast.  
Au niveau des formats privilégiés par les annonceurs, les spots audio sont majoritaires avec 87% des revenus générés par ces derniers. La part des spots audio dans les revenus publicitaires générés par Acast a progressé de 36 points depuis le trimestre dernier. Ce dernier format correspondait mieux aux besoins des entreprises dans le contexte de crise sanitaire et économique que le sponsoring, qui a représenté 13% des investissements des annonceurs.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >