La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

126 000 Radio : acte II de la saison

Rédigé par le Mardi 15 Janvier 2019 à 09:00 | modifié le Mardi 15 Janvier 2019 à 09:26



Médiamétrie a dévoilé sa nouvelle 126 000 Radio. Elle couvre la période comprise entre novembre-décembre 2018. Ce matin, l'intérêt se porte sur le faible écart entre RTL et France Inter et sur la probabilité qu'aurait la seconde de dépasser la première.



L’actualité sociale de ces dernières semaines a-t-elle profité aux radios généralistes ? Il faut croire que oui. Alors, on fait les comptes. Et si le compte est bon pour RTL (12.0 d'AC pour 13.4 de PDA), qui préserve sa place de première radio de France, la bateau amiral de Radio France (11.9) s’est placé dans son sillage. L'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette les sépare : 62 000 d’avance pour RTL.  C’est la bataille de la saison qui devrait se jouer au mieux lors de la prochaine publication de la 126 000 Radio, au pire d’ici la fin de saison. Voilà qui devrait redonner un peu d’intérêt à cette 126 000 Radio chez qui les grands bouleversements sont, tellement, rares... On en oublierait presque les autres stations de cette catégorie : RMC (7.7 versus 7.4), France Bleu (6.8 versus 7.0) et Europe 1 (6.0 versus 6.6). 

La radio perd des auditeurs

Sur cette période (du 29 octobre au 23 décembre 2018), la radio enregistre une DEA de 2h50 contre 2h52 en novembre-décembre 2017. Elle perd presque un point sur un an : 78.5% (novembre-décembre 2018) contre 79.4 (novembre-décembre 2017). Les programmes Généralistes sont légèrement en hausse (+0.2). Hausse identique pour la catégorie des programmes Thématiques. Les programmes Musicaux sont en nette baisse (-1.8) tout comme les programmes locaux qui limitent néanmoins la casse avec une baisse de seulement 0.2%. En résumé, la radio est actuellement écoutée par 42 627 000 auditeurs contre 42 900 000 il y a un an. Probablement mêmes causes et mêmes effets pour le week-end avec des indicateurs en baisse.

Sous la barre des 10 points

NRJ basse sous la barre des 10 points. Même si elle demeure la  première radio musicale de France, la station perd 1 point en un an et perd par la même occasion 0.7 point de PDA . Dans ce cas, c’est toujours plus difficile de passer sous ce seuil symbolique que de perdre un "petit" point d'audience cumulée. Rien de bien réjouissant dans cette catégorie. RTL2 gagne 0.3 point et M Radio revient dans la course apparaissant au-dessus du point nécessaire pour sa gargariser. Pour toutes les autres, ce matin, c’est la soupe à la grimace.
Pas de baisses spectaculaires chez les Thématiques. Si France Culture (2.5) et Radio Classique (1.8) jouent la stabilité, franceinfo (9.0) et France Musique (2.0) enregistrent des résultats en hausse.

Dans les régions

Les indicateurs sont au vert pour les radios associatives. Elles sont 567 stations de catégorie A sur cette vague (contre 568 il y a un an). Elles enregistrent une audience cumulée de 2.1% contre 2.0%, il y a un an. Leur PDA passe de 1.5 à 1.6 et leur DEA de 1h38 à 1h42.
Les radios indépendantes (131 stations contre 130 l’an passé) effectuent un bon intéressant en gagnant presque un point de PDA (+0.7) sur un an et en augmentant sensiblement leur DEA : 1h40 aujourd’hui contre 1h33 en 2017.
On parle de tout ça au prochain Salon de la Radio


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Janvier 2019 - 08:24 Les audiences de OUI FM continuent de progresser