Une femme à la tête de Radio France ?

Rédigé par le Vendredi 16 Mars 2018 à 08:40 | modifié le Dimanche 18 Mars 2018 à 13:27



Les candidats ont jusqu’à ce vendredi soir minuit pour déposer leurs dossiers devant le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Peu d’entre eux se sont officiellement déclarés mais une solution interne à la Maison Ronde semble se dessiner : Sibyle Veil pourrait séduire les Sages. Verdict le 14 avril.


Sibyle Veil dirige les opérations et les finances à Radio France (photo Twitter)
Sibyle Veil dirige les opérations et les finances à Radio France (photo Twitter)

Qui prendra la tête du grand paquebot Radio France après l’éviction, dans la douleur, de Mathieu Gallet ? Si Jean-Luc Vergne, doyen du conseil d’administration expédie actuellement les affaires courantes, le CSA va commencer l’étude des dossiers de candidatures, après la date de limite de dépôt fixée à ce vendredi minuit. Cette fois-ci, les prétendants ne se bousculent pas officiellement au portillon dans un contexte de future réforme de l’audiovisuel public et alors que le gouvernement envisage, à terme, la nomination d’un seul président pour chapeauter l’ensemble des médias publics.

Si Bruno Delport, directeur de TSF Jazz, a été le premier à sortir du bois, un «triumvirat» d’humoristes a également déposé un dossier, comme l’indique Libération, il s’agit de  Charline Vanhoenacker, Guillaume Meurice et Alex Vizorek, les César, Crassus et Pompée de France Inter. Plus un pied de nez à la procédure qu’un véritable projet.

​Un duo pour diriger Radio France

Mais c’est bien une proche de Mathieu Gallet qui pourrait séduire les Sages : Sibyle Veil, actuelle directrice des opérations et des finances à Radio France, qui a l'avantage d'être une femme et de bien connaître les rouages de l’Etat pour avoir été conseillère de l’Elysée lors de la Présidence de Nicolas Sarkozy. Mais elle est surtout issue de la promotion Senghor à l’ENA, la même qu’Emmanuel Macron. D'ailleurs, on l'a dit plutôt proche du Président de la République.
Dans sa future tache, elle serait épaulée par Laurent Guimier, numéro de 2 de Radio France, directeur des antennes et ex-directeur de France Info. Celui-ci a l’avantage d’être journaliste et de bien connaître les programmes. Il a également un bon bilan à son actif pour avoir réussi la relance de France Info et son intégration dans l’offre d’information de l’audiovisuel public. Un duo entre une Enarque gestionnaire et un journaliste aguerri dans un contexte de continuité : le CSA dévoilera son choix le 14 avril.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 08:38 franceinfo décline une chronique en événement

Mercredi 26 Septembre 2018 - 08:19 Dix finalistes au prix Découvertes 2018 de RFI