La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Suisse : la radio demeure un média influent

Rédigé par le Vendredi 7 Février 2020 à 07:17 | modifié le Vendredi 7 Février 2020 à 07:17



Pour l'heure, le potentiel des médias sociaux pour la formation de l'opinion reste limité au niveau national. C'est en Suisse romande que les médias sociaux revêtent le plus d'importance à cet égard; ils y jouent un rôle similaire à celui des médias imprimés et supérieur à celui des offres en ligne. Ce constat émane du Monitoring médias Suisse, mis à jour et publié par l'OFCOM le 21 janvier 2020. Ce site interactif montre le potentiel d'influence des différents types de médias – presse imprimée, radio, TV, médias en ligne – sur la formation de l'opinion.


Les résultats de l'année 2018 montrent que la télévision reste la plus influente sur la formation de l'opinion en Suisse, suivie par la radio, la presse imprimée, les médias en ligne et les médias sociaux. Cette domination est particulièrement prononcée en Suisse romande et en Suisse italienne, où le pouvoir d'opinion de la TV est beaucoup plus important que celui de la radio et la presse. Même si en Suisse alémanique la télévision est également le principal média d'influence, la radio et la presse y jouent toutefois un rôle plus marqué qu'en Suisse latine. Les offres en ligne se trouvent en queue de peloton dans les trois régions du pays.


Les résultats de l'année 2018 montrent que la télévision reste la plus influente sur la formation de l'opinion en Suisse, suivie par la radio, la presse imprimée, les médias en ligne et les médias sociaux. Cette domination est particulièrement prononcée en Suisse romande et en Suisse italienne, où le pouvoir d'opinion de la TV est beaucoup plus important que celui de la radio et la presse. Même si en Suisse alémanique la télévision est également le principal média d'influence, la radio et la presse y jouent toutefois un rôle plus marqué qu'en Suisse latine. Les offres en ligne se trouvent en queue de peloton dans les trois régions du pays.


Pour la première fois, l'étude montre le potentiel d'influence des médias sociaux sur la formation de l'opinion en Suisse. Pour l'ensemble de la Suisse, il reste limité: les médias sociaux figurent loin derrière les offres de médias classiques. En Suisse romande, ils ont toutefois davantage de poids que les offres en ligne et autant que les médias imprimés. Ces données se réfèrent à l'utilisation générale de l'information au sens large qui porte sur la politique, l'économie, la société, la culture et le sport. Le Monitoring médias Suisse ne fournit toutefois aucune indication sur l'utilisation ponctuelle des médias lors d'événements politiques tels que des votations ou des élections. 



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).