La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Roch-Olivier Maistre : "J'ai été épaté par la réactivité de la radio"

Rédigé par le Lundi 4 Mai 2020 à 12:00 | modifié le Vendredi 17 Juillet 2020 à 12:24



Roch-Olivier Maistre, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, a ouvert ce lundi la première édition de la Virtual Radio Week. Quotas, musicaux, DAB+ et, bien sûr, conséquences de la crise sanitaire pour les radios ... Et une réaction : "J'ai été épaté par la réactivité de la radio" a souligné le Président du CSA qui a tenu à "tirer un immense coup de chapeau aux professionnels de la radio".



"Nous avons publié jeudi dernier, un baromètre sur les conséquences de la crise pour l'ensemble des médias audiovisuels. Ce qui en ressort, c'est un paradoxe : une très bonne résistance des médias traditionnels, de très fortes audiences, une très bonne capacité d'adaptation de l'offre mais un effondrement absolument spectaculaire des recettes publicitaires notamment pour la radio. Notre rôle est de prendre la mesure de ces difficultés. Nos avons réfléchi aux propositions que l'on pourrait formuler aux pouvoirs publics pour obtenir des mesures d'accompagnement dans cette période" a indiqué le Président du CSA.


Trois orientations sont actuellement soumises à la réflexion au CSA : la piste du crédit d'impôt, la création d'un fonds d'urgence temporaire, notamment en direction des médias locaux ou encore une mesure temporaire d'accompagnement du DAB+ : "le DAB+ est une opportunité. Nous y sommes très attachés. Nous sommes d'accord pour un assouplissement du calendrier de la mise en place mais, en aucune façon, à un renoncement" a indiqué Roch-Olivier Masitre.


La fragilité de la radio et sa capacité d'adaptation

"C'est un des enseignements de la crise : la relative fragilité des groupes de médias. Nous n'avons pas en Europe de groupes extrêmement puissants comme les grands réseaux américains.  Et, on voit avec cette crise, les éléments de fragilité de notre paysage ... Les mouvements de consolidation seront inévitables. Il faut penser à revisiter notre dispositif anti-concentration parce que le paysage évolue et que les autorités de la concurrence permettent l'émergence de champions européens" a indiqué Roch-Olivier Maistre.
Le président du CSA a aussi salué les efforts de la radio depuis le début de la crise :  "je vais tirer un grand coup de chapeau à tous les professionnels de la radio. J'ai été épaté par cette capacité d'adaptation, souvent en un week-end, où les animateurs et les journalistes, depuis chez eux, ont su assurer la continuité des antennes".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur