La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Radio Daisy, une création immersive de Cécile Léna

Rédigé par le Mardi 23 Novembre 2021 à 06:45 | modifié le Mardi 23 Novembre 2021 à 06:45



Radio Daisy, une expérience dramaturgique et sensorielle inédite de l'artiste scénographe Cécile Léna du 14 décembre au 16 janvier à la Maison de la Radio et de la Musique. Au travers d’un parcours de 45 minutes en sept scènes qu’abritent ces décors en miniatures minutieusement confectionnés et une voiture à l’échelle 1, Radio Daisy propose une expérience dramaturgique immersive et sensorielle inédite.



Radio Daisy célèbre la radio, non pas dans une logique historique, chronologique ou didactique, mais dans une démarche poétique, une façon de convoquer de grands moments radiophoniques dans nos imaginaires, de replacer ce medium dans nos vies, à la croisée de l’intime et du collectif.
"La radio habite notre maison, notre cuisine, notre salle de bain. Elle vit dans toutes nos pièces, s’installe dans notre voiture. Elle nous est proche, intime, rassurante. Quand on sort de la pièce, elle y reste, indifférente à notre absence. Elle nourrit notre imaginaire sans compter, nous donne des nouvelles du monde, la radio s’occupe si bien de nos solitudes" a indiqué Cécile Léna.

Les moments de radio ici proposés pour leurs dimension historiques, narratives et émotionnelles sont spatialisés par Frédéric Changenet, ingénieur du son au service Innovation et qualité de Radio France. L’expertise de Radio France en matière de sonorisation vient donc enrichir ce parcours immersif tout en bénéficiant des dernières innovations. "Mon rôle dans l’exposition “Radio Daisy“ a consisté à imaginer une proposition technique qui vienne répondre à la proposition artistique de Cécile Léna, en faisant oublier le medium de diffusion, que ce soit sur hauts-parleurs dans la voiture, ou au casque face aux décors miniatures. Dans la Panhard PL17, on met en œuvre un système d'holographie sonore et pour les décors qui s'écoutent au casque, on utilise la technique appelée binaural. Dans chaque cas, on propose une écoute très naturelle qui permet au spectateur de vivre l’intention scénographique et de s’immerger totalement" a expliqué Frédéric Changenet.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Décembre 2021 - 06:25 Ruddy Aboab prend la direction de FIP