La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bienvenue au Paris Radio Show

Les 6 et 7 février 2024, la radio et l’audio digital ont rendez-vous à La Bellevilloise à Paris pour un Paris Radio Show nouvelle formule. Après bien des vicissitudes depuis mars 2020, l’équipe des Éditions HF, qui n’a jamais baissé les bras, vous propose cet évènement : deux jours (dont une nocturne), plus de 140 intervenants, une cinquantaine de conférences, des keynotes, et des animations autour de plus de 80 exposants.
Ces exposants, avec lesquels vous travaillez dans l’ombre, sont le socle de la réussite de l’évènement. Sans eux, pas de Paris Radio Show. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés !  
 
Les ingrédients qui ont fait les succès des précédents Salons de la Radio n’ont pas changé. Sur la scène européenne, ce Paris Radio Show se distingue toujours des autres évènements : son accès est gratuit pour toutes celles et tous ceux qui travaillent à la radio. Sa vocation est de réunir la famille de l’audio, hertzien ou numérique, dans un bon esprit : se rencontrer ou se retrouver autour de passions communes.
À quelques jours de la Fête de la Radio, ce Paris Radio Show est donc aussi une opportunité de célébrer la radio, avant l’heure, ses acteurs, ses évolutions techniques et ses belles promesses.
 
Dans les allées de La Bellevilloise, vous croiserez plusieurs personnalités du micro, des journalistes, des techniciens, des animateurs, des directeurs techniques, des bénévoles, des dirigeants, des programmateurs, des conseillers de l’Arcom, des podcasteurs, des artistes, des informaticiens, des directeurs administratifs et financiers, des présidents de radios locales, des dirigeants d’entreprises internationales… Tous ont un point commun : ils imaginent déjà la radio de demain. Au fil des rendez-vous, vous en aurez, vous aussi, bien plus qu’un simple aperçu.
 
Quelques mots sur ce 159e numéro de La Lettre Pro de la Radio. C’est un numéro spécial qui développe 72 pages et dans lequel vous retrouverez le catalogue du Paris Radio Show avec l’ensemble des exposants qui ont fait le bon choix de nous accompagner en 2024.
 
Bonne lecture et… bon salon !
 

Brulhatour


Orso Media démultiplie les opportunités et les talents



Dimanche 4 Février 2024


Orso Media, une régie, un network ? L’entreprise préfère "label" car ses créateurs sont propriétaires de leur contenu et maîtres de leur production, et sont accompagnés sur le reste : essor de leur marque média, génération des revenus, développement de l’audience, stratégie éditoriale et diversification des supports. Son ambition : faire émerger les Matthieu Stefani de demain.




 

Ce qui valorise Orso Media est à la fois sa manière de dialoguer avec les marques et de sélectionner les podcasteurs. Le choix se porte sur ceux en qui Orso croit, selon la qualité ou le potentiel du podcast, et l’ambition de son hôte. Deux autres critères essentiels sont le partage de valeurs communes, et leur évolution dans l’une de ses deux verticales, à savoir le monde de l'entreprise et les finances personnelles. Forte de sa vingtaine de podcasts, l’entreprise ne parle pas de publicité, mais de partenariat avec les marques, mettant un point d’honneur à ne passer aucun contrat si celles-ci ne sont pas alignées avec leurs podcasteurs. Si, au contraire, le thème correspond, si le créateur connaît le produit, l’a testé longuement et le valide, alors l’auditeur est assuré de l'authenticité du message. Cela réduit le nombre de campagnes, mais permet de conserver ce qui constitue la valeur ajoutée du label.

Le host-read en pré-roll avec Audiomeans

Quant au format employé pour le sponsoring, Orso Media pratique presque exclusivement le host-read en pré-roll, avec une technologie d’insertion dynamique fournie par Audiomeans, son unique hébergeur. Cette fonctionnalité assure aux marques que leurs annonces actuelles seront diffusées même sur des épisodes anciens. Dans ce cas, le CPM moyen oscille entre 80 et 100 €, un tarif dans la moyenne basse par rapport à l’audience visée, les décideurs d’entreprises. Le label reste cependant généreux envers ses podcasteurs, en leur reversant 70% du chiffre d'affaires. Le mid-roll, intéressant pour l’annonceur mais mal accepté par le public, est employé avec parcimonie, seulement pour l’autopromotion des podcasteurs. Le label emploie également la recommandation croisée au sein des listes d’épisodes grâce au système CrossPod d’Audiomeans.
"Le CPM moyen oscille entre 80 et 100 €, un tarif dans la moyenne basse par rapport à l’audience visée, les décideurs d’entreprises"

Vers un modèle économique pérenne

Auparavant inscrite aux classements de l’ACPM, l’entreprise hybride a fait le choix de s’en retirer, ne trouvant pas sa place parmi les catégories proposées. Cela dit, pour Orso Media, la présentation de données n’est pas fondamentale, puisqu’aucun de ses partenaires ne s’y réfère véritablement. Et l’entreprise pratique une transparence totale sur ses audiences relevées par Audiomeans, lui-même certifié ACPM. Selon l’entreprise, la consolidation qui s’opère actuellement à des tarifs bas dans le secteur du podcast est la conséquence de notre culture entrepreneuriale française. Les acteurs du podcast ont négligé pendant longtemps l’aspect financier et la mise en place d’un modèle économique pérenne.

Se libérer de certains carcans

Pour s’implanter solidement dans une branche en construction, et afin de conserver son attractivité dans la durée, Orso Media agit selon trois priorités. L’entreprise s’appuie d’abord sur la personnalité de ses créateurs, capables de se démarquer même sur des sujets classiques. Ils établissent ainsi un lien solide avec leur communauté, assurant leur force de recommandation. Ensuite, à contre-courant des réseaux sociaux, le travail au long terme offre le temps d’explorer les sujets, d’aller au fond des choses, de prêter une oreille attentive aux invités. Tout bon podcast adopte ce temps long. Peut-être faut-il enfin réfléchir de manière plus globale, au-delà du podcast, afin de développer une présence sur d’autres supports et démultiplier les opportunités de collaborations.
Par ailleurs, qui sait si les auditeurs ne se lasseront pas de ce média dans trois ou quatre ans ? Dans cet esprit, le site orsomedia.io aspire à devenir un média de destination présentant podcasts, mais aussi vidéos, articles et newsletters sur ses deux univers.
Le podcast gagnera en maturité quand il se libérera de certains de ses carcans.
Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias et du POD,... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Février 2024 - 23:47 La méthode suisse des radios de Media One Group €