La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Les radios indépendantes veulent préserver leur indépendance

Rédigé par le Vendredi 1 Juin 2018 à 08:22 | modifié le Vendredi 1 Juin 2018



Hier matin, dans la matinale de la chaîne Public Sénat, Alain Liberty président du SIRTI (Syndicat des Radios Indépendantes) a répondu aux questions de Cyril Viguier dans "Le Journal des Territoires". Il y a notamment présenté les 21 propositions du SIRTI dans le cadre de la réforme audiovisuelle.



"On travaille et on discute avec de nombreux parlementaires qui sont très attachés à leurs régions (...) Nos radios bénéficient d'une oreille très attentive des pouvoirs publics. Je serai d'ailleurs devant la Commission Bournazel afin de m'exprimer sur ces 21 propositions du SIRTI. Il y en a une dont je voudrais parler : 94% des Français considèrent que la radio est un droit qui doit leur être garanti. Une de nos principales propositions, c'est qu'il soit inscrit dans la loi une garantie d'accès à la radio". C'est bien l'IP qui est pointé du doigt par le Président Liberty (à partir de 14'50). Les radios indépendantes voient le vent tourner et il n'est pas question pour elles d'être dépendantes, dans un futur proche, d'un fournisseur d'accès dans leur diffusion.
 

Pour l'activation de la puce FM

Afin de préserver le pluralisme des opérateurs, la diffusion broadcast de la radio hertzienne (FM et DAB+), gratuite et anonyme pour les auditeurs, doit donc être garantie.  Le SIRTI a identifié une mesure simple et peu coûteuse, que d’autres pays ont déjà mis en place notamment après des catastrophes naturelles de grande ampleur : l’activation d’une puce de réception de la radio hertzienne dans les smartphones. Cela simplifierait l’accès à la radio en FM et DAB+ même en cas de saturation ou d’effondrement des réseaux mobiles de télécommunication, et engendrerait un gain en batterie et en bande passante pour les auditeurs (lire également ICI).


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Juin 2018 - 09:15 Julie d'Europe 1 sur le départ