La Lettre Pro de la Radio & des Médias




Le MAG 105 - Jusqu’au bout de la nuit €

Rédigé par le Mercredi 21 Novembre 2018 à 09:00 | modifié le Mercredi 21 Novembre 2018 à 09:00


Philippe Garbit est le producteur des Nuits de France Culture. @Christophe Abramowitz
Philippe Garbit est le producteur des Nuits de France Culture. @Christophe Abramowitz
Les audiences réalisées entre minuit et 5h ne sont pas communiquées au public par Médiamétrie. Beaucoup de radios ne les achètent même pas, conscientes du faible impact de ces chiffres. Mais, alors, que faire des insomniaques, des auditeurs qui travaillent la nuit, des fans inconditionnels qui ne décrochent pas ? France Culture mise, depuis 1985, sur des moments de découverte. Les Nuits de France Culture, de minuit à 4h, proposent la rediffusion d’émissions anciennes puisées dans le fonds radiophonique de l’INA. Pour le producteur Philippe Garbit, la nuit permet de plonger dans un autre temps : "L’auditeur est plus passif, plus posé. On peut faire appel à d’autres sentiments, comme le souvenir. Il y a un vrai décalage avec le rythme effréné de la journée. Nous en profitons donc pour trouver des documents rares et traiter des thématiques plus générales, même si parfois nous essayons de coller à l’actualité de la journée."  Prendre le temps… sans être ennuyeux ! Là est toute la difficulté pour Philippe Garbit : "Ce n’est pas parce que c’est la nuit et que, potentiellement, il y a moins d’auditeurs, que nous devons nous laisser aller. Au contraire, je pense qu’il faut même redoubler d’efforts pour passionner un auditeur nocturne et le tenir éveillé." 

Et le pari semble réussi pour France Culture. Même si l’audience n’est pas connue, l’émission est l’une des plus téléchargées de la grille (1,5 million de podcasts en septembre 2018).
Accès payant
Le MAG 105 - Jusqu’au bout de la nuit
Rédigé le Mercredi 21 Novembre 2018