La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Lawo contribue aux festivités du 14 juillet en France

Rédigé par le Vendredi 3 Août 2018 à 07:10 | modifié le Vendredi 3 Août 2018 à 07:10



Comme les années précédentes, les consoles de mixage Lawo étaient de la partie pour assurer une qualité sonore irréprochable lors du Concert de Paris au pied de la Tour Eiffel, devant près de 500.000 spectateurs. La célèbre marque a assuré le mixage et la retransmission haut de gamme de cet événement.


Lawo a été un artisan de la réussite du dernier Concert de Paris © Christophe Abramowitz / Radio France
Lawo a été un artisan de la réussite du dernier Concert de Paris © Christophe Abramowitz / Radio France

Rappelons que le Concert de Paris est l'un des plus grands événements de musique classique au monde et précède, chaque année, le somptueux feu d'artifice du Champ de Mars. L'Orchestre National de France, le Chœur et la Maitrise de Radio France, accompagnés de solistes de renommée internationale régalent le public des plus grands airs des maitres du classique. Il y a quelques jours, les équipes techniques de Radio France étaient mobilisées pour assurer la sonorisation du site et la retransmission en direct des festivités sur France Inter et France 2. "Le spectacle était sublime et nous a permis une fois de plus de mettre en évidence la pertinence de nos solutions pour des événements de cette envergure" s'est réjouit Joffrey Heyraud, le directeur des ventes de Lawo pour la France.

La spectaculaire mc²96 de Lawo @ Christophe Abramowitz / Radio France
La spectaculaire mc²96 de Lawo @ Christophe Abramowitz / Radio France

À cette occasion, le summum du savoir-faire Lawo, une console mc²96 offrait la quintessence de la qualité audio, de la fiabilité et de facilité d'utilisation pour le mixage en façade. Quatre mains y manipulaient cette spectaculaire mc²96 : Stéphane Desmons était en charge de la partie orchestre et Alexandre Martin s'occupait des chœurs et des solistes. Sur scène, les retours étaient assurés par une mc²36 pilotée par Stéphane Touvenin. Dans le car de reportage n°5 de Radio France, une mc²66 et les oreilles expertes de Laurent Fracchia garantissait un rendu exceptionnel à tous les auditeurs et téléspectateurs de France Inter et France 2. "L'interface super complète et les fonctionnalités multi-utilisateurs avancées de la mc²96 nous ont permis de réduire la quantité d'équipements, tout en améliorant le confort d'utilisation de nos ingénieurs du son",  a expliqué Bruno Lompech, responsable du département sonorisation de Radio France.

Au monitoring...
Au monitoring...

... Et dans le car régie de Radio France
... Et dans le car régie de Radio France


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >