ÉDITO 101 : S'adapter aux nouveaux usages

On ne veut pas jouer les Cassandre, mais il y a fort à parier que les radios qui ne feront pas le choix de cette adaptation aux nouveaux usages débuteront sans le savoir un long cycle de ronronnement avec les conséquences qui vont avec. Les modes de consommation de la radio changent, vite. Jamais ils n’ont d’ailleurs évolué aussi rapidement. Et gare à celles et ceux qui ne s’adaptent pas devant l’offensive des podcasts ou devant l’émergence des nombreuses plateformes qui proposent une offre musicale jusqu’ici jamais vue et jamais entendue…
 
Le champ des possibles est infini. L’horizon presque inconnu. Mais les nouvelles générations semblent prendre une autre direction. Probablement moins formatées à la radio traditionnelle que leurs aînés et prêtes, surtout curieuses, à utiliser de nouveaux outils et à aborder cette nouvelle façon de consommer : où je veux, quand je veux et comme je veux.
Les assistants vocaux ne sont certainement que le début d’une longue histoire. Il faut, coûte que coûte, s’y faire une place. Jouer des coudes et bien plus encore. Le DAB+, l’IP, les flux numériques constituent aussi des leviers de croissance. Il faut y investir, quitte à y laisser quelques plumes ou changer de direction au gré des vents. Mais qui peut affirmer, quand on observe la vitesse à laquelle ces technologies évoluent, que ces nouvelles contrées seront celles où veulent vivre vos auditeurs ?
 
Cette adaptation des auditeurs aux nouveaux usages doit passer obligatoirement par une adaptation des éditeurs. Une nouvelle façon de penser, d’abord la radio et, ensuite, de la fabriquer. C’est un challenge formidable pour les radios françaises et certainement la promesse de nouveaux formats ou de nouveaux contenus pour les auditeurs.
Dans un monde radiophonique qui bouge toujours, qui tangue parfois, vous devez appareiller pour un grand voyage qui sera ponctué par des escales avec leur lot d’avaries et de belles découvertes. Sans le savoir, dans vos studios, vous êtes les Magellan de la radio. Et l’industrie que vous représentez si brillamment, vieille déjà de près d’un siècle, n’en est encore, soyez-en sûr, qu’à ses tout premiers balbutiements.

Brulhatour
 

La Lettre Pro de la Radio n° 95 vient de paraitre



Mardi 5 Décembre 2017


Le nouveau magazine de La Lettre Pro de la Radio est disponible depuis ce mardi 5 décembre. Bénéficiez d'un tour d'horizon complet de l'actualité de la radio française et internationale du mois écoulé. Portraits et parcours, imaging et production, RNT et fréquences, classements, audiences, conseils, stratégies, études, astuces… La Lettre Pro de la Radio, c'est tout cela et... bien plus encore.


Natacha Polony : "J’ai besoin de liberté"
Elle avait cartonné sur France 2 dans le costume de chroniqueuse dans On n’est pas couché. La journaliste et essayiste française, Natacha Polony, est désormais sur Sud Radio où, tous les matins, elle présente son regard personnel sur la France. Dans un agenda extrêmement chargé, la spécialiste de l’éducation s’est longuement confiée à La Lettre Pro de la Radio. Sans contourner la moindre question. Interview.

La RTBF au meilleur de sa forme
Fortes des scores d'audience historiques réalisés la saison dernière, les cinq chaînes du service public belge entament sereinement la nouvelle saison. La RTBF a, une nouvelle fois, confirmé sa position de leader dans le paysage radiophonique belge francophone. Le groupe a complété son offre au mois de juin en lançant Tarmac, sa nouvelle plateforme hybride destinée aux 15-25 ans. En termes d'offre, comme en termes d'audience, la RTBF atteint d'autres sommets que ceux du plat pays.

Le dernier des Mohicans
Après 11 ans à la tête de la plus grande régionale privée du Massif central, Stéphane Scudier a raccroché. Et si son mobile carillonne au son des propositions diverses, l’ex-grand manitou de Totem a préféré prendre du recul, pour – qui sait – revenir un jour à ses premières amours : la radio. Média qu’il dépeint sans complaisance, dressant par là même son bilan de directeur.

Activ Radio : hyperactive !
En 15 ans, Activ Radio a conquis le coeur des Ligériens et Altiligériens. Ils sont plus de 70 000 à l'écouter chaque jour. Elle les réveille chaque matin, les accompagne toute la journée, les fait vibrer les soirs de match… Bref, elle fait partie de leur quotidien. Un lien précieux pour cette radio qui mise beaucoup sur l'hyper-proximité. Un lien qui s'entretient de jour en jour, grâce au travail d'une équipe jeune, passionnée, soudée. Moyenne d'âge de l'effectif : 30 ans… à peine !

Elle dirige "la meilleure radio du monde"
Loin du star-system des grandes stations, Bérénice Ravache a repris la direction de FIP cet été, succédant à Anne Sérode, partie diriger TV5 Monde au Canada. Pur produit de Radio France, cette trentenaire reprend une radio en pleine forme et qui a su prendre le virage du digital avec près de 8 millions d’écoutes actives par mois, tout en conservant sa marque de fabrique. Elle prépare déjà l’avenir en renforçant le lien avec les acteurs culturels présents sur le territoire, notamment où la station dispose d’équipes à Paris, Bordeaux, Nantes et Strasbourg. Rencontre.

Le CTA de Lille, berceau de la radio
Cinquième étape de notre tour de France des Comités Territoriaux de l’Audiovisuel, après Toulouse, Dijon, Lyon et Bordeaux, direction Lille. Les 12 CTA en métropole et 4 en outre-mer sont les antennes régionales du CSA. Ils sont dotés d’une compétence consultative, dans le cadre de l’examen des dossiers lors des appels aux candidatures pour les radios et les télévisions locales, du contrôle du respect de leurs obligations par les titulaires d’autorisations, et de certaines compétences décisionnelles.

Décrochez le gros lot à la radio !
C’est un moment incontournable d’une grille d’antenne réussie : les lots. Les auditeurs en sont friands. Et les responsables d’antenne fourmillent d’idées encore plus originales les unes que les autres pour tenter de faire plaisir. Adaptée à la cible, la stratégie de jeux à la radio est un point essentiel que La Lettre Pro de la Radio a tenté de décrypter pour vous.

Le groupe Isa mise sur l’hyper-proximité
Petit à petit l’oiseau fait son nid. Ce gazouillis dans le monde des radios locales s’appelle Radio Isa. Implanté discrètement en Rhône-Alpes, dans l’Aisne et dans le Var, ce groupe radiophonique commence à se faire un nom sur la bande des fréquences face aux groupes indépendants. Il vient de reprendre FC Radio dans l’Ain et de s’associer à ARL en Gironde. Zoom sur les grandes ambitions d’un petit groupe.

RCF veut donner confiance pendant les fêtes
La fin de l’année approchant, les radios sortent déjà des cartons la programmation de Noël. C’est le cas, à Lyon, au siège de RCF, la Radio
Chrétienne Francophone, qui a concocté pour ses auditeurs des rendez-vous de premier plan. L’occasion était donc belle de tracer les perspectives et de faire le point avec Anne Kerléo, rédactrice en chef chargée des opérations spéciales.

Quoi de neuf, docteur ?
Plus besoin de passer par la case médecin ! Aujourd’hui, vous pouvez avoir votre consultation en direct à la radio. Les médecins sont devenus des animateurs. Leur but ? Désacraliser la blouse blanche en proposant des émissions de proximité. Alors, qui sont ces docteurs stars ? Peuvent-ils vraiment se substituer aux cabinets ? Et pourquoi leurs émissions marchent tant ? Zoom sur ces nouvelles consultations 2.0.

Le nouveau SOPHIA est arrivé
Elle s’appelle SOPHIA, elle a 20 ans et c’est un prénom dont on se rappelle les contours. Banque de programmes bien connue des radios associatives, SOPHIA n’a pas changé de prénom ni d’objectifs. Mais elle lance de nouvelles offres assez concurrentielles pour les associatives, mais aussi pour les radios commerciales privées. Au coeur de la mission de service public et adaptée au marché, elle désire rendre les chroniques moins chères en s’adaptant aux besoins avec des offres à la carte.

Speed Consulting by Rémy Jounin
Le coup est rude, il faut l'avouer. Les déménagements des sièges historiques, on pouvait encore l'accepter. Mais la mise à nu du 22 rue Bayard avec le démontage de la façade de Vasarely, ça c'est vraiment un signe, le marqueur d'un changement d'ère, d'une page qui se tourne à jamais.

Les nouvelles méthodes des commerciaux B to B
Les attentes des annonceurs ont évolué. Désormais, seuls 4% des acheteurs ont une opinion favorable d’un commercial qui les appelle à l’improviste par Social selling, CRM, recommandations, workshops… Le processus d’achat est plus complexe, la concurrence plus vaste. Les annonceurs ont besoin d’expertise, pas d’arguments de "vendeurs de pub". Selon une étude Linkedin, 77% des acheteurs sont plus susceptibles de sélectionner un commercial qui connaît bien leurs besoins.

Un habillage de Noël est-il nécessaire ?
Les fêtes de fin d’année arrivent et la tentation est grande d’habiller votre antenne de grelots et de "oh oh oh", marqueur sonore distinctif du père Noël. Mais est-ce vraiment une bonne solution sans paraître ringard ? Quelles sont les tendances en 2017 ? Nous avons posé la question à un producteur d’habillages pour les radios. Jonathan Lacko (Tune Republic) nous dévoile les secrets d’un bon habillage pour les fêtes de fin d’année.

Et aussi

À lire également cette semaine dans La Lettre Pro de la Radio, nos infos "Off Air", le classement RadioLine, le classement exclusif HyperTop20 des 20 titres les plus diffusés à la radio…  et toute l’actualité pour les pros de la radio. 
Abonnez-vous au magazine papier de La Lettre Pro de la Radio et faites ainsi bénéficiez vos équipes de contenus exclusifs. Recevez ainsi tous les mois La Lettre Pro de la Radio en format papier et numérique pour consulter votre magazine sur toutes les plateformes existantes (Web, iPad, iPhone, Android...). 
Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour bénéficier gratuitement de toute l’actualité de la radio (sauf articles contenus dans le magazine). Tous les jours à 19h, recevez notre bilan de l'actualité radio du jour et accéder gratuitement à nos articles.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 22:17 45 ans de radio en version originale €

Mardi 12 Juin 2018 - 22:14 Il était une fois… Serge Fournel €