La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

L'infreinable croissance de l'audio digital

Rédigé par le Mardi 19 Février 2019 à 06:31 | modifié le Mardi 19 Février 2019 à 06:31



Six grandes tendances liées à l'Audio Digital ont émergé lors du dernier Salon de la Radio et de l'Audio Digital. Si rien ne semble pouvoir arrêter le DAB+ en France. Plus largement, le changement des modèles traditionnels présagerait la fin du mass-média.



Première tendance qui se dégage des échanges au Salon de la Radio : la révolution de l'audio en marche. En effet, les offres digitales des radios et des éditeurs natifs se mutiplient (DCO, VCommerce, podcast, efficacité...) et attirent, en 2018, 12% d'investissement publicitaire supplémentaire vs 2017 (Kantar Media). Autre constat : 4 millions de français écoutent des podcasts chaque mois (8.5% des internautes). L'offre et la consommation de podcasts se multiplient alors que se lancent les premières plateformes d'abonnement. Le paysage s'appuie sur une nouvelle cartographie de la consommation globale de l'Audio. Médiamétrie lance 'Global Audio', mesure unique pour aider à déchiffrer les usages de tout l'univers audio (radio, streaming, y compris podcast en collaboration avec l'ACPM).


Le DAB a le vent en poupe

Le dépassement des 20% de couverture de la population française fin 2018, active l'obligation pour les fabricants de voitures d'intégrer des postes DAB+ dans les nouveaux véhicules. Tous les grands groupes de radio sollicitent des fréquences et le CSA pense à poser le défi de l'arrêt de la FM d'ici 2 à 3 ans.
Le changement des modèles traditionnels présagerait la fin du mass-média et pose le défi d'offrir des expériences média personnelles et conversationnelles (à grande échelle propulsé par la data et l'IA, tout en respectant la vie privée). Les radios doivent se familiariser, dès maintenant, avec les interfaces vocaux pour être écoutable sur les smart speakers mais plus encore dans les voitures connectées. Les plus audacieux interagiront avec leur audience et capitaliseront sur leur ADN audio.

De la 5G à la régulation des terminaux

Alors que le deployement des réseaux 5G ouvrent de nouveaux enjeux pour la radio, l'ARCEP se déclare favorable à la neutralité des terminaux. La virtualisation des services aux radios, l'audio immersif orienté objet, la voiture connectée, et plus globalement la transformation digitale ont aussi été au coeur de débats qui nous ont passionné.
Des sujets qui seront amenés à être développés tout au long de l'année au cours de la nouvelle série de Webinar Radio 2.0 préparée par Nicolas Moulard et Xavier Filliol.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 08:39 Paris Podcast Festival : à vous de postuler