La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


France Bleu : le cinéma comme levier d'audience

Rédigé par le Vendredi 10 Septembre 2021 à 16:29 | modifié le Vendredi 10 Septembre 2021 à 16:29



Depuis quelques jours, le drapeau de France Bleu flotte sur Deauville. Le réseau local de Radio France s'est installé au cœur du Festival du film américain. Pourtant, il ne s'agit seulement que de la partie visible de l'iceberg. Le reste de la saison, France Bleu accompagne de nombreux films et multiplie les partenariats. Une façon de soutenir l'industrie mais surtout de, parfois, réussir à s'afficher aux côtés de très gros succès commerciaux....


Frédéric Jouve est le directeur des programmes et de la musique et des partenariats à France Bleu
Frédéric Jouve est le directeur des programmes et de la musique et des partenariats à France Bleu

LLPR - Quel est l’intérêt pour une locale de France Bleu d’être partenaire d’un événement prestigieux comme celui-ci ?
FJ -
Le Festival du cinéma américain de Deauville est l’occasion pour France Bleu de rester dans l’ADN d’une région comme la Normandie fortement marquée par le débarquement des Alliés et en particulier des Américains. C’est aussi la confirmation de la relation privilégiée avec son territoire et les acteurs de celui-ci comme dans le cas présent la ville de Deauville, son Centre International et le groupe Barrière avec lesquels les radios normandes entretiennent des liens forts tout au long de l’année. C’est enfin une opportunité de rendre accessible à ses auditeurs un rendez-vous qui séduit et fascine.
 

LLPR - Quels sont les moyens déployés jusqu’au prochain week-end ?
FJ -
Une équipe composée d’une animatrice, d’une journaliste, de techniciens, d’un responsable de communication et d’une responsable logistique investissent le festival jusqu’à la clôture afin de proposer un coup de projecteur chaque week-end à travers plusieurs heures d’émissions spéciales avec des invités, des reportages et micro-trottoir sur les conférences de presse et projections.

LLPR - Comment se déroule cette mutualisation avec les autres stations participantes ?
FJ -
Les 3 radios normandes (France Bleu Normandie à Caen et à Rouen, France Bleu Cotentin à Cherbourg) mettent leurs moyens en commun pour assurer la promotion du Festival grâce à des actions de jeux permettant aux auditeurs de gagner des pass week-end, des séjours pour 2 tout-compris, des mises en avant des temps forts sur les réseaux sociaux et des programmes partagés pour rendre compte de la 47e édition du Festival, de la cérémonie d’ouverture jusqu’au palmarès.

LLPR - Quels sont les autres délocalisations envisagées avant la fin de l’année ?
FJ -
France Bleu sera présent au Festival de l’Excellence Normande à Rouen du 10 au 12 septembre, à la Foire Internationale de Caen du 17 au 26 septembre, au LH Forum du Havre les 23 et 24 septembre. Et sur la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre du 29 octobre au 7 novembre.

France Bleu et le cinéma

Le premier film France Bleu marquant fut "Je vous trouve très beau" d’Isabelle Mergault avec Michel Blanc, sorti en janvier 2006. "Peu défendu par la critique et 3.5 millions d’entrées au compteur au final, ce partenariat a changé le regard des distributeurs sur France Bleu et les a fait venir à nous". "La Famille Bélier" en décembre 2014, près de 7.5 millions d’entrées, gros succès public et "très gros travail de la radio notamment en amont avec une tournée d’AVP de plus de 70 dates très bien accompagnée par nos locales". "Au nom de la terre" : "loin d’être une comédie ou un feel-good mais un film qui a touché le public grâce à son sujet très fort porté par Guillaume Canet. Un soutien très large avec de nombreuses avant-premières mais aussi des débats et un travail éditorial qui a porté sur le film mais aussi plus largement son sujet".

Plus largement, France Bleu accompagne…

… "de nombreuses comédies ou feel-good essentiellement françaises (avec quelques exceptions comme Wonder sorti en décembre 2017 qui nous avait permis de recevoir Julia Roberts), qui permettent aussi de recevoir des têtes d’affiches appréciées du public : Omar Sy (Le prince oublié février 2020), Dany Boon (Radin sept 2016), Kad Merad (notamment pour Un triomphe sorti ce mercredi), Jean Dujardin (Un plus Une de Claude Lelouch en déc. 2015), François Cluzet (Médecin de campagne mars 2016) ou encore prochainement Valérie Lemercier (Aline, 10 novembre 2021). Mais aussi des films familiaux (L’école buissonnière, Le prince oublié, Le Loup et Le Lion – sortie prévue le 13 octobre 2021 –, Mystère qui sortira le 15 décembre 2021 (tourné dans le Cantal), pour certains issus du cinéma d’animation (Minuscule2, La fameuse invasion des ours en Sicile, Petit Vampire de Joan Sfar)".

"Pas si folles que ça !"

C'est le nom d'une nouvelle série audio originale (une podcast natif) que France Bleu consacre aux héroïnes de films qui nous ont fait rire parce qu'elles avaient l'air un peu zinzin mais dont nous allons découvrir, grâce au décryptage de Fabien Berraïs psychologue, qu'elles ne sont pas si folles que ça ! Dix héroïnes de cinéma sur le divan d’un psy pour une série de... 10 épisodes.
"Pas si folles que ça !" est une série des Ateliers de Création Alpes Provence Méditerranée en coproduction avec France Bleu Azur. À retrouver sur francebleu.fr...


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 06:30 Free Dom embarque pour la Transat Jacques Vabre

Jeudi 23 Septembre 2021 - 08:30 C'est la rentrée sur Radio Campus Paris