La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

DAB+ : le CSA lance une consultation publique

Rédigé par le Lundi 14 Octobre 2019 à 07:17 | modifié le Lundi 14 Octobre 2019 à 07:17



En décembre 2017, le Conseil a rendu publique sa stratégie pour la radio numérique en DAB+, dite plan "des nœuds et des arcs". Afin de préparer la poursuite du déploiement du DAB+ entre 2020 et 2023 à l’échelle locale, le CSA organise une nouvelle consultation publique : il propose aux radios de lancer le DAB+ dans 40 zones supplémentaires.


DAB+ : le CSA lance une consultation publique

Après les récents démarrages des émissions à Nantes en juillet et à Rouen et au Havre en octobre, le DAB+ couvre aujourd’hui 25% de la population en France. Ce déploiement va se poursuivre au cours des prochains mois dans de nouvelles villes importantes et sur les grands axes routiers. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel vient ainsi d’autoriser des radios en DAB+ à Arcachon, Bordeaux et Toulouse en vue d’un démarrage des émissions en 2020.
Cette consultation publique vise également à mesurer l’intérêt des acteurs pour un lancement à court ou moyen terme de la radio numérique dans les territoires ultramarins. Enfin, le Conseil a déjà autorisé 24 radios pour une diffusion nationale. Ces radios devraient couvrir à leur démarrage l’axe Paris-Lyon-Marseille.

Le CSA entend compléter les deux multiplex nationaux qui pourraient accueillir, par exemple, deux radios supplémentaires. La consultation publique interroge donc le secteur sur la nature des services susceptibles de compléter au mieux l’offre DAB+ nationale.  Les réponses sont attendues pour le 19 novembre 2019.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >