La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Ce qu’il s'est dit au CCE de Radio France...

Rédigé par le Mercredi 20 Juin 2018 à 08:38 | modifié le Mercredi 20 Juin 2018 à 08:45



Le Comité Central d’Entreprise de Radio France (CCE-RF) se réunit jusqu'à ce mercredi, en présence des représentants du personnel et des cadres du groupe public. Plusieurs sujets hautement stratégiques ont été abordés ce mardi.


Les travaux de la Maison de la Radio continuent de peser sur les finances de Radio France
Les travaux de la Maison de la Radio continuent de peser sur les finances de Radio France

C’est le premier Comité Central d’Entreprise de Radio France depuis l’annonce de la réforme de l’audiovisuel public. La Présidente Sibyle Veil a été interrogée sur de nombreuses questions. Voici un résumé des éléments à retenir et relayés par le fil Twitter du SNJ - Radio France. La directrice de FIP, Bérénice Ravache, s’est exprimée devant les instances représentatives du personnel pour expliquer sa démarche. Un nouveau projet pour la station musicale de Radio France sera présenté en octobre prochain, avec un nouveau maillage du territoire. "Nous concentrons nos efforts sur l’accélération de la stratégie numérique de FIP et souhaitons une meilleure cohérence du programme pour s’adresser à tous nos auditeurs" a soulignée Bérénice Ravache, selon le fil Twitter du SNJ Radio France.


"Il est intéressant d’avoir une concertation au niveau régional pour préciser la mission de service public que FIP remplit"  a-t-elle ajoutée. "Je ferai des propositions avec des redéploiements pour être à l’affût des événements sur le tout le territoire" avait-t-elle expliquée en décembre dernier dans une interview à La Lettre Pro de la Radio. Rappelons que FIP est arrivée en DAB+ ce mardi à Lille, la seule chaîne de Radio France.

Finances et mutualisations chez France Bleu

Des experts ont dévoilés des chiffres sur les finances. "L’aventure de la participation de Radio France à la télévision franceinfo a coûté 4,7 millions d’euros de fonctionnement en 2017" selon le SNJ qui s’interroge sur les coûts de la future coopération entre France Bleu et France 3. Deux matinales seront réalisées en commun, à titre expérimental, dans deux régions : Île-de-France et en Provence. Les représentants du personnel demandent la tenue d’un CCE extraordinaire sur la question de France Bleu. Rien de neuf pour l'instant.
Un rapport de 147 pages a été remis aux membres du CCE, il indique que Radio France ne dispose plus "d’aucune marge de manœuvre financière". Les travaux de la Maison de la Radio continuent de peser sur les coûts de fonctionnement du groupe.

Négociations avec l'Etat

Côté économies, le montant de 700 millions d’euros évoqués dans la presse est balayé par la Présidente. "Il y aura bien des économies mais pas les 700 millions cités dans la presse, ce sera un montant important" a souligné Sibyle Veil. "Le montant n’est pas encore arbitré, il y avait encore une réunion ce matin (mardi matin, NDLR) chez le Premier ministre". a-t-elle précisée, tout en soulignant que cet effort sera à réaliser jusqu’en 2022. Aucun plan de suppression d’emploi n’est évoqué. Il est néanmoins rappelé que "424 départs cumulés à Radio France sur 2016 et 2017, 112 (soit 26%) n’ont pas été remplacés".
Ce mercredi, pour les deuxième jour de ce CCE, il sera question les données personnelles, la politique sociale, les photos de Radio France, les temps partiels ou encore la formation professionnelle.



François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 09:30 Le pôle radio du groupe M6 en forte progression