La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

126 000 radio : le sacre de France Inter, tous les résultats

Rédigé par le Jeudi 18 Avril 2019 à 08:00 | modifié le Jeudi 18 Avril 2019 à 23:24



Pour la première fois, France Inter devient la radio la plus écoutée en France, selon les chiffres dévoilés ce matin par Médiamétrie sur la période janvier - mars 2019. RTL conserve sa deuxième place et NRJ reste sur le podium. C'est la catastrophe pour Europe 1 qui ne parvient pas à stopper l'hémorragie en passant sous la barre des 6 % d'audience cumulée. France Culture enregistre la plus forte hausse.


126 000 radio : le sacre de France Inter, tous les résultats

Une vague, un coup de tonnerre et un coup de friture sur les ondes. France Inter est la première radio de France (avec 11,7 % en audience cumulée, soit 6,3 million d'auditeurs, en légère baisse de 0,2 % par rapport à la vague précédente) et dépasse RTL qui prend la deuxième place (avec 11,3 % qui perd 0,7 % par rapport la dernière vague et près de 500 000 auditeurs sur un an !), selon les résultats de l'étude 126 000 dévoilée ce matin par Médiamétrie sur la période janvier - mars 2019. Ce résultat est le sens de l'histoire au regard de l'écart qui se réduisait inlassablement entre les deux stations généralistes depuis quelques mois. 60 000 auditeurs les séparaient sur la vague novembre - décembre 2018. Si l'actualité, notamment autour de la crise des Gilets Jaunes a certainement permis d'enfoncer le clou pour la radio publique, c'est évidemment le fruit d'un long travail mené par la directrice de France Inter Laurence Bloch, arrivée en 2014 pour redonner des couleurs une station au plus bas : "France Inter a mis 5 ans à se reconstruire brique après brique pour être en adéquation avec son époque et ce qu’attendaient les auditeurs" disait Laurence Bloch dans un entretien au magazine de La Lettre Pro de la Radio en décembre dernier. De Patrick Cohen (parti ensuite à Europe 1) à Augustin Trapenard en passant par Léa Salamé, Nicolas Demorand ou même les humoristes, la mayonnaise Bloch a pris jusqu'à ce couronnement attendu. 
C'est donc aussi un revers, certes symbolique, pour RTL très habituée à rester en tête du hit parade depuis 30 ans. "RTL a déjà été dépassé 25 fois sur 67 vagues depuis 2002 (année de la nouvelle mesure) dont la dernière fois sur la vague janvier/mars 2016", notamment par NRJ, rappelait hier soir la station du groupe M6, histoire de minimiser la portée de l'événement. RTL va t-elle devoir remettre en cause une grille qui n'a pas connu de bouleversement depuis plusieurs années ? 

La malédiction Europe 1

A Europe 1, le miracle ne se sera pas produit. Pire, c'est une véritable malédiction qui frappe la station du groupe Lagardère. Avec 5,9 % en légère baisse de 0,1 % par rapport à la vague précédente, de 0,9 % sur un an est à son plus bas historique, en dessous des 6 %. Ce résultat fragilise évidemment Laurent Guimier arrivé il y a un an "au point que remplacer le tout nouveau directeur Laurent Guimier par son second Donat Vidal-Revel commence déjà à faire son chemin chez Lagardère", affirme Le Canard Enchainé.
En attendant, la colère monte chez les salariés qui préparent une motion de défiance contre Arnaud Lagardère. Dans une interview à La Lettre Pro de la Radio, en décembre dernier, Arnaud Lagardère souhaitait laisser du temps. "On ne s’attend pas à remonter dans les mois qui viennent" avait-il avancé. Pour une fois, il aura eu raison.

Les autres résultats à retenir

Notons que trois stations sont ex-aequo à 5,9 % en audience cumulée : Europe 1, Skyrock et Nostalgie, quelques dizaines d'auditeurs les séparent.
Stabilité pour NRJ et Fun Radio sur une vague, en baisse sur un an.
Concernant les autres radios musicales, Chérie poursuit sa baisse, Nostalgie, Virgin Radio et RFM retrouvent des couleurs. Bonne performance pour RTL2 qui monte sur un an et depuis la dernière vague. 
Avec 2,8 % d'audience cumulée pour France Culture, un record historique, c'est l'autre grande victoire pour le groupe Radio France. Avec 2 %, Radio Classique est au plus haut. Très forte lors de la dernière vague, franceinfo baisse sur une vague mais reste en hausse sur un an. Enfin RMC (7,3 %), poursuit sa baisse : -0,4 sur une vague, -0,2 sur un an.

Le classement (AC)

  1. France Inter
  2. RTL 
  3. NRJ
  4. franceinfo
  5. RMC
  6. France Bleu
  7. Europe 1
  8. Nostalgie
  9. Skyrock
  10. Fun Radio
  11. RTL 2


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et Le POD., coordinateur de la rédaction à Paris,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >