Sandrine Treiner (France Culture) : "L’été est une saison qui nous va bien"

Rédigé par le Lundi 18 Juin 2018 à 09:19 | modifié le Lundi 18 Juin 2018 à 15:42



En mode été, mais surtout pas en mode paresse, la grille estivale de France Culture va donner de l'air frais au cerveau. Des portraits de grandes figures de l'histoire, des rencontres d’auteurs, du théâtre et des événements ponctueront ce cru 2018. Rencontre avec Sandrine Treiner, directrice de la chaîne.


Sandrine Treiner dirige France Culture depuis 3 ans / Photo François Quairel / La Lettre Pro de la Radio
Sandrine Treiner dirige France Culture depuis 3 ans / Photo François Quairel / La Lettre Pro de la Radio

LLPR - Lors de la présentation de cette grille, vous avez dit ‘l’été, c’est épatant à France Culture’. Pourquoi un tel enthousiasme ?
Sandrine Treiner - Notre grille d’été, contrairement à ce que font les radios habituellement, est composée de programmes extrêmement ambitieux, préparés tout au long de l’année, spécialement pour l’été. Au regard de nos formats, l’été est une saison qui nous va bien. Nous y mettons de cœur, de l'inventivité et de l'énergie. Et cela s’est couronné de succès, puisque les années précédentes, de nombreux auditeurs nous ont rejoint pendant cette période et que nous avons su les garder le reste de l'année. L’été est vraiment un moment privilégié pour goûter à l’offre de France Culture.


LLPR - Vous pourriez être tentés par les rediffusions ?
Sandrine Treiner - On en fait quelques-unes sur certaines émissions emblématiques qu’on essaye de réassembler. Mais cette question a été profondément bouleversée par le numérique. Notre offre de podcast est une rediffusion permanente !

LLPR - France Culture est la radio la plus en avance sur le podcast natif….
Sandrine Treiner - Personne, comme nous, creuse les grandes espaces de la création, des idées et des savoirs. On est singuliers sur l’antenne, on l’est aussi dans notre offre de podcasts. Si on prend le podcast natif sur les fictions, nous sommes les seuls à en produire de cette façon, très sophistiqué, extrêmement bien réalisé et écrit par des auteurs exigeants. On a une histoire dans chacun de nos domaines que l’on réinjecte dans tout ce que la modernité numérique nous permet de faire de nouveau.

LLPR - Votre station, longtemps confidentielle, est aujourd'hui un succès d’audience. Comment l’expliquez-vous ?
Sandrine Treiner - Notre succès est grandissant depuis plusieurs années. Une barre a été franchie il y 4 ou 5 ans avec les 2 points d'audience cumulée. L’année dernière, nous avons passé les 2.5 points et nous avons battu notre record de téléchargements de podcasts avec 23.5 millions sur le mois de mai. France Culture a acquis une vraie place en matière de transmission de la création et des savoirs quelle n'avait jamais eu. La démultiplication de notre offre, notamment sur le numérique, a servi, aussi bien les internautes, que les auditeurs. Finalement, tout cela a produit une augmentation de notre audience globale. 

La grille d'été de France Culture, en détail



François QUAIREL
Journaliste à La Lettre Pro de la Radio, responsable du bureau de Paris, formateur en journalisme,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 16:47 Stabilité parfaite à France Bleu

Jeudi 19 Juillet 2018 - 10:00 Une saison réussie pour M Radio