La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Salon de la Presse au Futur, quelle place pour la voix ? 

Rédigé par le Vendredi 10 Décembre 2021 à 16:13 | modifié le Vendredi 10 Décembre 2021 à 16:13



La 15ème édition du Salon de la Presse au Futur a eu lieu à Paris, le 8 et 9 décembre. L’occasion de discuter de la place de la voix entre les éditeurs de presse et les lecteurs. Quel usage ? Quel intérêt ? Quel enjeu ?


@laPresseauFutur
@laPresseauFutur
À quelques pas de la Tour Eiffel, face à la Seine, s’est tenu le Salon de la Presse au Futur. Cette grande réunion annuelle rassemble toutes les familles de la presse (PQN, PQR, PHR, Presse Magazine, Presse Professionnelle, Presse Digitale).

Cet avenir justement, se trouve peut-être - et sûrement - dans le format audio. C’est ce qui a été avancé lors de l’ultime conférence de cette 15e édition du Salon, qui interrogeait la place de la voix entre les éditeurs de presse et les lecteurs. 

Les intervants ? Cécilia Gabizon (Vice-Présidente et Directrice Éditoriale de ETX Studio), Tatiana de Francqueville (Directrice Générale La Tribune), Olivier Lendresse (Directeur du numérique Groupe Lagardère News) et Philippe Jannet (co-fondateur d’Odia). Une discussion modérée par Philippe Chapot (Président et Fondateur La Lettre Pro).

Ils étaient tous réunis pour discuter de la place que va prendre - et prend déjà - la voix, dans le futur de la presse avec l’explosion des podcasts et comment les éditeurs de presse se sont emparés du format audio.
 

Comment expliquer cet engouement ? Première nuance, tous les formats audio proposés par les médias ne sont pas des podcasts, mais des articles lus, soit par un journaliste ou une voix synthétique. L’intérêt de cette transposition de l’écrit en audio permet d’aller toucher le lecteur au plus près, et ainsi de créer une relation. L’intérêt ? Incarner le média et ainsi fidéliser le lecteur/auditeur. 

Quel enjeu pour le futur de la presse ? Cette « transposition massive transforme l’usage  même que l’on a de l’information », selon Cécilia Gabizon, le format audio permettant une plus grande disponibilité et d’aller à l’essentiel des articles. Tatiana de Francqueville évoque l’idée de « detox visuel ». 

Les avancées à venir ? Le format des articles lus s’inscrit dans une dynamique d’avancées technologiques plus profondes. Présent à cette conférence, Philippe Jannet, le co-fondateur d’Odia s’est alors confié sur son travail d’innovation sur les technologies vocales, au côté de Luc Julia, le créateur de SIRI. Odia est un logiciel qui transforme automatiquement les articles écrits en format mp3. Aussi, cette voix synthétique, qui est rendue aussi fluide et naturelle que possible, est une voix apprenante, qui progresse, sans cesse, sur la sémantique, à l’aide de l’IA (intelligence artificielle).
Synthétisation des voix des journalistes, des podcasts interactifs… les idées sont lancées ! Un futur en passe de devenir présent sous peu ? 


Clara Authiat
Armée d’une licence de philosophie et sociologie, Clara a décidé de découvrir le monde avec ses... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Janvier 2022 - 12:00 Nouvelle édition de la Semaine du son

Mardi 4 Janvier 2022 - 06:25 RFI s'installe au Festival Longueur d'ondes