La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Régis Ravanas (RTL) : "Nous avons une grille solide"

Rédigé par le Mardi 14 Janvier 2020 à 08:17 | modifié le Mercredi 15 Janvier 2020 à 14:53



La directeur général des activités audio du Groupe M6 réagit à la publication de la 126 000, par Médiamétrie, sur la période septembre - octobre 2019. Si RTL reste doublée en audience cumulée par France Inter, la station gagne des auditeurs. RTL2 se porte bien tandis que les scores de Fun Radio sont en baisse.


Régis Ravanas dirige les activités audio du Groupe M6.
Régis Ravanas dirige les activités audio du Groupe M6.

LLPR - Vous restez numéro 1 en PDA, avec un gain de 46 000 auditeurs sur un an, mais toujours doublé par France Inter en audience cumulée (12.8 vs 12.1), est-ce que RTL va mieux ?
RR - RTL va très bien et est ultra leader sur son marché, loin devant ses concurrents commerciaux. Avec 12,6 points de PDA, RTL est à un bon niveau, ce n’est pas une surprise pour nous et c’est d’ailleurs le même niveau que septembre - octobre 2019. Ça montre que nous avons une grille solide qui séduit. Le matin, Yves Calvi est en progression par rapport à la dernière vague, mais baisse sur un an, dans un contexte où la durée d’écoute était exceptionnelle pendant la période des Gilets Jaunes.

Il y a eu, récemment, une étude Médiamétrie sur l’audience des enceintes connectées, le leader en PDA, c’est RTL. Ça montre toute la modernité de RTL, qui, sur les nouveaux modes d’écoute est aussi numéro 1. Sans compter la très forte progression du téléchargement de podcast sur un an, de plus de 15%.


LLPR - Vous avez retouché votre grille en ce début du mois de janvier, notamment avec un allongement de la durée des Grosses Têtes de 30 minutes. Est-ce pour compenser une faiblesse des tranches de l’après-midi ?
RR - Ce sont plus des ajustements que des modifications de grille. On a rallongé l’émission phare de la grille, en l’occurrence «Les Grosses Têtes ». La raison est simple : chaque jour, on n’arrivait pas à diffuser tout ce qui était enregistré : c’est donc une décision éditoriale pour être plus en phase avec les attentes de nos auditeurs. Évidemment, nous ESPERONS pensons que cela aura des effets positifs sur l’audience.
 
LLPR - Vous avez également modifié vos tranches du soir…. en supprimant RTL Grand Soir à 22 heures...
RR - L’offre d’information est en hausse, puisqu’on a renforcé nos week-ends avec, désormais, une tranche des petits matins. On a développé le temps d’info. L’émission du soir « Parlons-Nous » qui est un carton d’audience est positionnée plus tôt, pour répondre aux attentes de nos auditeurs. Nous sommes dans l’ensemble, est très contents de notre  grille. Mais nous y on travaillons tous les jours car le diable est dans les détails !
 
LLPR - Vos deux musicales font quasiment jeu égal…. Est-ce inquiétant pour Fun Radio ?
RR -
RTL 2 réalise une très bonne vague avec 2,9 % en PDA et à 4,2 en AC, portée par sa matinale qui réalise son record historique. La station est très bien positionnée dans son univers de concurrence. Avec 2,9 % en PDA et, 4,5 % en AC, c’est plus difficile sur Fun Radio, qui comme toutes les radios jeunes, souffre d’une certaine désaffection. Nous souhaitons incarner davantage la station et ça fonctionne ! Sur les fluxs musicaux, c’est plus compliqué puisque nous sommes pénalisés par les quotas de musique francophone sur ce format électro. Nous espérons que la réglementation va changer s’assouplir.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Janvier 2020 - 15:30 Zucchero dans le Loft Music sur Sud Radio