La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Réforme : vers une fusion CSA, Arcep, Hadopi et une BBC à la française

Rédigé par le Dimanche 10 Mars 2019 à 08:53 | modifié le Dimanche 10 Mars 2019 à 17:38



Le ministre de la Culture Franck Riester présentera une grande réforme de l'audiovisuel très attendue, cet été, en conseil des ministres pour une entrée en application avant l'été 2020. Certaines mesures devraient fortement bousculer le paysage pour s'adapter aux mutations.


Franck Riester (ici avec le président de l'INA Laurent Vallet), plaide pour un audiovisuel public fort. Photo FQ / La Lettre Pro de la Radio
Franck Riester (ici avec le président de l'INA Laurent Vallet), plaide pour un audiovisuel public fort. Photo FQ / La Lettre Pro de la Radio

Franck Riester veut dépoussiérer l'audiovisuel français. Très présent dans les médias ces derniers jours, en annonçant, notamment, l'arrivée de Radio France sur le DAB+, il dévoile, ce dimanche dans les colonnes du JDD, les contours de la réforme en préparation.
"Une réforme profonde à 360 degrés qui doit répondre aux dangers qui guettent un paysage audiovisuel marqué par de profondes mutations et révolutions" explique-t-il, souhaitant, ainsi, une vraie remise à plat la vieille loi de 1986.
 

Un service public fort

Trois organes de régulation pourraient être rapprochés : le CSA, l'Arcep (communications électroniques) et l'Hadopi (piratage), le tout chapeauté par un seul président. Chaque organe conserverait sa spécificité.
Autre mesure forte, que Franck Riester défend depuis longtemps, la création d'une holding regroupant toutes les sociétés de l'audiovisuel public (Radio France, France Télévisions, TV5 Monde, France Medias Monde, l'INA et Arte). Un seul président serait nommé en conseil d'administration (et non plus par le CSA) pour diriger cet ensemble, que l'on pourrait qualifier de "BBC à la française". Si ces propositions seront présentées en juillet en conseil des ministres, il est fort à parier que le parlement y mettra sa patte dès la rentrée. La mise en application devrait être effective d'ici l'été 2020.

[MISE A JOUR] - Réaction de Franck Riester

Dans un tweet, le ministre de la Culture dément les informations du JDD et indique que "les sujets sont sur la table. Rien n'est décidé". Dont acte.
 


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).