La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Radio France : le Conseil d’administration approuve les comptes 2018

Rédigé par le Mardi 23 Avril 2019 à 06:42 | modifié le Mardi 23 Avril 2019 à 06:43



Pour la première fois depuis 2014, Radio France affiche un résultat 2018 bénéficiaire permis grâce à "la mise en œuvre d’une stratégie rigoureuse en matière de pilotage de ses projets de développement".



Réuni sous la présidence de Sibyle Veil, le Conseil d’administration de Radio France a approuvé le rapport d’exécution du Contrat d’objectifs et de moyens (COM) 2015 - 2019 de Radio France et ses comptes pour 2018. Pour la première fois depuis 2014, le résultat est bénéficiaire et s’établit à 7,3 M€. Ce retour aux bénéfices est le fruit de la politique volontariste d’économies et des efforts conséquents de maîtrise des charges menés par l’entreprise depuis 2014 et de sa stratégie rigoureuse en matière de pilotage de ses projets de développement, dans le respect des engagements pris dans le COM 2015-2019.


En chiffres...

Le chiffre d’affaires de Radio France s’établit à 671.2 M€, en progression de 2.3% par rapport à 2017 (656.0 M€). Le résultat net fait apparaître un bénéfice de 7,3 M€, supérieur à l’objectif fixé dans le COM (2,8 M€) et à celui réalisé en 2017 (-4.8 M€). Ce résultat s’explique tant par le dynamisme des ressources que par la maîtrise des charges de fonctionnement. La contribution à l’audiovisuel public (CAP) de fonctionnement attribuée à Radio France s’élève à 586.4 M€ en 2018, en hausse de 1.5 % par rapport à 2017, la CAP d’investissement ayant pour sa part été réduite à 10 M€. Les ressources propres, en progression de 8.6% par rapport à 2017, s’établissent à 84.9 M€. Les recettes publicitaires hertziennes (41.9 M€), digitales (3.2 M€) et messages d’intérêt général (5.7 M€) sont en augmentation du fait des bonnes audiences des antennes de Radio France et de la croissance des écoutes numériques. Parallèlement, l’augmentation de la fréquentation des concerts a entrainé une hausse des recettes de billetterie qui s’élèvent à 3.8 M€ (+ 0.3 M€). Enfin les recettes de diversification et d’édition ont également sensiblement augmenté.

Une masse salariale en baisse

La masse salariale s’établit pour sa part à 396.8 M€, en diminution de 2.3% par rapport à 2017. Pour répondre aux objectifs fixés dans le COM, Radio France a également poursuivi en 2018 ses efforts de maîtrise des effectifs par le non-remplacement d’une partie des départs naturels. Radio France a accéléré en 2018 sa mutation numérique. Au total, les investissements réalisés par Radio France en 2018 s’élèvent à 45.2 M€ (contre 40.2 M€ en 2017). La politique d’investissements permet à l’entreprise d’accompagner le développement du numérique avec des moyens en croissance, la modernisation de ses infrastructures radiophoniques et informatiques, ainsi que la modernisation des installations du réseau France Bleu, pour un montant global investi de 25.6 M€ hors réhabilitation.

Et la réhabilisation se poursuit...

Enfin, l’avancée du programme de réhabilitation, pour lequel les investissements s’élèvent à 18.8 M€ en 2018, a notamment permis la livraison de la phase "4" du programme,  qui a conduit à l’ouverture de la porte D (rue Raynouard) en janvier 2019 à l’ensemble des collaborateurs et aux publics accueillis à la Maison de la radio. La trésorerie s’établit à la clôture à +6.1 M€, en progression par rapport à 2017, compte tenu de l’amélioration du résultat et de décalages de décaissements liés notamment au chantier de réhabilitation.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 15:30 L'audience des radios aux Antilles

Vendredi 13 Décembre 2019 - 12:25 Un podcast d'investigation pour Binge Audio