La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

​Avis de recherche

Sauriez-vous où sont passés les 984 000 auditeurs qui manquent à l’appel lors de la 3e EAR National de cette saison ? Incontestablement, la radio s’accroche à cette pente baissière comme une moule à son rocher. Cela n’augure rien de bon pour les audiences locales qui paraîtront à la fin du mois de juillet. Pour autant, entre janvier et mars 2024, sur une journée moyenne, la radio a tout de même rassemblé 38,7 millions d’auditeurs, pendant 2h45 par jour et par auditeur.
 
Avec un point d’audience à 560 780 personnes, point qui augmente mécaniquement avec la hausse de la démographie, le temps où l’on voyait des catégories B, comme Alouette, atteindre le point symbolique est terminé. Désormais, la radio perd davantage d’auditeurs qu’elle n’en voit arriver de nouveaux. En proportion, on a moins d’auditeurs qu'avant avec, pourtant, une démographie en hausse. C’est ce que l’on pourrait appeler un "solde négatif".
Néanmoins, rendons à César ce qui appartient à César : France Inter d’abord. La station dépasse, pour la deuxième fois de son histoire, la barre des 7 millions d’auditeurs. La radio signe un nouveau record jamais vu en plus de 20 ans pour le média. Ensuite, il faut saluer les 587 radios associatives françaises qui enregistrent de belles hausses sur les 3 principaux critères en un an : 2 points d'AC, 1,7 de PDA et 1h39 de DEA…
 
Après Rennes le 11 avril, et avant Bruxelles le 20 juin, nous sommes à Strasbourg ce 16 mai pour la 2e étape du RadioTour 2024. C’est un vrai plaisir de rencontrer et d’échanger avec celles et ceux qui fabriquent la radio régionale aux quatre coins de France. C’est bien plus qu’une impression car ce plaisir est aussi partagé par la grosse centaine de professionnels qui participent à chacune des étapes de ce RadioTour 2024. Celui qui s’installe à Strasbourg permet d’évoquer "Le futur de la proximité" dans le Grand Est, région qui s’étend sur dix départements, de la Marne aux Vosges et de l’Aube au Bas-Rhin.
Une étape du RadioTour, c’est aussi l’occasion de vous proposer un dossier spécial dans La Lettre Pro de la Radio. Dans ce nouveau numéro, nous avons jeté notre dévolu sur France Bleu Alsace, Radio Mélodie ou encore Accent 4. Nous publions aussi une mise à jour complète du paysage radiophonique du Grand Est.
 
Une dernière chose : la 4e édition de la Fête de la radio aura lieu les 6 et 7 juin. Chaque année, c’est une opportunité pour célébrer notre média auprès des auditeurs. On ne doute pas que vous vous saisirez de cet évènement !

Brulhatour


Radio FG mise sur les technologies de SAVE Diffusion et RCS



Mardi 8 Octobre 2019


La technologie du fabricant américain Wheatstone est une révélation pour Sylvain Ferey qui connaissait depuis longtemps Paul Guibouret, directeur général de SAVE Diffusion, pour différents matériels adoptés par la station : "J’ai découvert l’écosystème Wheatstone pouvant intégrer RCS avec le protocole WheatNet-IP."


1) Panneau avec le logo FG, devant les platines Pioneer CDJ-2000NXS2 et mixage DJM-900NXS2, dans le studio 1 de Radio FG. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
1) Panneau avec le logo FG, devant les platines Pioneer CDJ-2000NXS2 et mixage DJM-900NXS2, dans le studio 1 de Radio FG. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
Radio FG, à l’origine radio associative, devenue commerciale de catégorie D en 2001, a très vite développé un ADN de radio musicale diffusant de la house, de l’électro, et s’imposant progressivement comme un temple de la musique électronique.
Aujourd’hui reconnue comme une référence quasi mondiale dans ce secteur, la station, pour optimiser ses moyens de diffusion, a adopté en juillet dernier des technologies de pointe : les logiciels Zetta de la société RCS et les consoles LXE Wheatstone distribuées par la société SAVE Diffusion.

FG pionnière de l’électro

L’arrivée dans les années 1992 d’une équipe jeune a dynamisé l’orientation de la station, avec notamment Antoine Baduel, aujourd’hui son président-directeur général et animateur de la célèbre émission Happy Hour, et Sylvain Ferey, directeur du réseau national et décideur technique, qui avait alors débuté la numérisation des moyens techniques. L’essor de Radio FG a été fulgurant et de nombreux DJ se sont succédé à l’antenne, comme Daft Punk, Cassius, David Guetta qui ont tous démarré leur carrière au sein de FG.
En pénétrant dans les studios de Radio FG, situés depuis 1994 dans un appartement parisien rue de Rivoli, à deux pas du Châtelet, on se sent dans un lieu rare, inhabituel pour une radio, avec une atmosphère paisible dans laquelle le slogan de FG "Feel Good" résonne particulièrement.

Radio FG, dessin 3D du mobilier du studio principal avec accessoires par SAVE Diffusion.
Radio FG, dessin 3D du mobilier du studio principal avec accessoires par SAVE Diffusion.
Nous sommes ici au cœur de la modernité technologique, les moyens techniques sont répartis entre le studio Live qui intègre un Set DJ essentiel, un studio de production pouvant être exploité en secours antenne, un CDM et 4 postes de montage audio. Les deux studios principaux sont équipés chacun d’une console LXE Wheatstone, des logiciels Zetta de RCS, de 4 caméras de radio filmée Multicam Systems, du traitement de son Impact Sound4 pour la FM, le DAB+ et le web ainsi que le retour studio, de casques Audio-Technica et de platines Pioneer, sur lesquelles mixent chaque jour des DJ. L’ensemble du monitoring de la radio est réalisé avec les enceintes Focal dont la fabrication d’exception est faite à Saint-Étienne. "FG a été la première radio à permettre à des DJ de mixer en live et beaucoup de très grands DJ ont été connus grâce à la radio", déclare Sylvain Ferey, qui avait lui-même autrefois exercé comme DJ.

Première radio de musique électronique au monde et première radio électro sur internet, FG, qui compte aujourd’hui 30 fréquences FM, et 41 au total avec le DAB+, est devenue la référence des DJ en musique électronique. "L’esprit et les valeurs de la station sont toujours les mêmes, avec un style résolument innovant et moderne, s’adressant à un public de jeunes adultes, urbains, actifs et CSP+, et férus de nouvelles technologies", précise Sylvain Ferey. L’équipe, la même depuis des années, y compris son rédacteur en chef, travaille en totale confiance. "Antoine Baduel, très créatif, et qui depuis 2000 reçoit aussi du lundi au vendredi de nombreux DJ et personnalités dans l’émission Happy Hour, a donné une véritable impulsion à la station. Nous avons toujours expérimenté de nouvelles technologies, à une époque où très peu de radios étaient numérisées. Nous avons créé des webradios (8 programmes gratuits, dont FG CHIC qui est actuellement diffusée en DAB+ en région parisienne), développé le site internet, les applis mobiles, et autres initiatives : il y a une bible d’informations, avec des infos musicales, sociétales et urbaines, et également un Facebook Live avec les DJ presque tous les jours ; hier, Bob Sinclar était là, et les DJ historiques ont tous fait leurs débuts radiophoniques sur FG, tels The Avener, Martin Solveig, DJ Snake et tellement d’autres", ajoute Sylvain Ferey.

L’apport technologique de RCS et Wheatstone

La console LXE Wheatstone dans son environnement avec ZETTA RCS. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
La console LXE Wheatstone dans son environnement avec ZETTA RCS. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
En juillet dernier, FG a fait une avancée technologique majeure avec l’arrivée dans ses 2 studios de 2 consoles LXE Wheatstone, basées sur l'architecture AoIP, proposées par SAVE Diffusion, distributeur de la marque en France, et intégrées avec les logiciels RCS.
Sylvain Ferey se souvient des premières utilisations des logiciels de programmation musicale RCS  Selector : "FG ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans Gselector, en arrivant rue de Rivoli j’avais fait des recherches sur ce qui permettait de numériser le maximum de choses, nous étions à l’époque aux vinyles et aux CD, Selector fonctionnait sous MS-Dos et c’était le premier logiciel qui permettait de faire de la programmation musicale de façon très précise et ajustée selon nos critères, exactement ce que nous voulions ! Nous avons fait toutes les migrations et testé les nouvelles solutions RCS Zetta, avec l’aide de Lionel Guiffant, directeur général de RCS Europe."
Depuis, la station est équipée, en plus du logiciel de programmation musicale Gselector, de la toute dernière version du logiciel de diffusion RCS Zetta, avec plusieurs écrans de conducteurs Zetta dans chacun de ses deux studios.

"Zetta est une prouesse technologique incroyable, personne n’arrive à faire cela, la stabilité et les possibilités qu’offre Zetta sont incomparables, avec une grande facilité pour les 5 animateurs de la station qui n’ont qu’à monter le son !" précise Sylvain Ferey.
La technologie du fabricant américain Wheatstone est une révélation pour Sylvain Ferey qui connaissait depuis longtemps Paul Guibouret, directeur général de SAVE Diffusion, pour différents matériels adoptés par la station : "J’ai découvert l’écosystème Wheatstone pouvant intégrer RCS avec le protocole WheatNet-IP ; après avoir fait des appels d’offres à différents prestataires, pris l’avis d’autres radios, et surveillé pendant 2/3 ans les évolutions technologiques dans les Salons Broadcast, j’ai opté pour cette solution."
WheatNet intègre une couche audio liée à une couche de communication permettant la gestion unifiée des fonctions indispensables en radio : ainsi, lorsqu’on sélectionne sur l’une des tranches de la console LXE un player Zetta équipé du driver WheatNet, le routage des starts est automatiquement lié et donc associé aux fonctions on et off de cette tranche.

Cela est valable pour toutes les autres applications, comme les signaux On Air des pieds de micro, toujours associés au bon micro quelle que soit la console les exploitant. Chaque audio est ainsi labellisé et associé à des fonctions logiques pour l’ensemble de l’écosystème WheatNet-IP. Le logiciel Screen Builder, embarqué dans la console LXE, primé lors du dernier Salon de la Radio, a permis la réalisation d’un environnement visuel dans chaque studio, reproduisant la chaîne finale sur laquelle l’exploitant via un écran tactile peut agir très rapidement en toute sécurité. Deux profils ont été définis dans chaque console afin qu’elles puissent être exploitées à l’antenne ou en production.

L’intégration Wheatstone par SAVE Diffusion

Vue du studio de Radio FG depuis le poste de travail DJ. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
Vue du studio de Radio FG depuis le poste de travail DJ. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
Après une préparation à distance avec Laurent Chapuis sur des plans du mobilier en 3D proposés par SAVE Diffusion, son équipe technique a réalisé mi-juillet une intégration complète sur place en une semaine : "Les studios ont été entièrement refaits cet été, toute l’ingénierie, le câblage, le mobilier conçus par SAVE Diffusion sont arrivés prémontés, et l’intégration a été exécutée par l’équipe technique, Raphaël Dolmazon et Alexis Saillant." SAVE Diffusion a aussi fourni la majorité des autres équipements, tels les pieds de micro Mika Yellowtec.
"Nous sommes extrêmement satisfaits de cette technologie qui économise énormément de matériel, d’espace et de câblage, nous avons vidé 2 baies du CDM remplacées par les équipements Wheatstone : avec une architecture basée sur 5 interfaces Blades AD et 2 Blades Engine, l’encombrement est réduit à 7 unités de rack. En plus, SAVE Diffusion a enlevé les câbles et vraiment tout nettoyé, j’ai rarement vu cela chez les prestataires avec lesquels j’ai travaillé", poursuit Sylvain Ferey.
Le meuble intègre les modules invités TS4, totalement IP avec fonctionnalité PoE, qui permettent à chaque intervenant de choisir dans une liste prédéfinie l’audio et le niveau de son casque, mais aussi l’ouverture et le mute de son micro, avec connexion directe dans le switch Cisco du studio.

Une technologie plus robuste

"La qualité Wheatstone des convertisseurs numériques, avec le protocole WheatNet-IP, et le transport AES67, est exceptionnelle. Cette technologie permet aussi une économie d’énergie, avec des Blades redondants, qui se recopient automatiquement entre eux, on peut tout paramétrer ; et avec des bascules, du mixage, de la détection de blancs… : le champ des possibles est énorme et tout est interchangeable à chaud, y compris pour les délocalisations de certaines émissions", conclut Sylvain Ferey, persuadé que cette technologie, plus robuste et beaucoup moins chère que les autres, va être pérenne.
Radio FG, pionnière de la musique électronique, des DJ, et des grandes fêtes de la techno, a un bel avenir avec la technologie, pionnière elle aussi, de ses partenaires SAVE Diffusion et RCS.

Contact

Écran de la console Wheatstone LXE, interface graphique ludique sur mesure avec le logiciel Screen Builder intégré. Photo Sylvain Ferey, Radio FG
Écran de la console Wheatstone LXE, interface graphique ludique sur mesure avec le logiciel Screen Builder intégré. Photo Sylvain Ferey, Radio FG


Emmanuelle PAUTLER
Journaliste spécialisée technologie, rédaction des articles du cahier technique dédié chaque mois à... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Septembre 2019 - 09:09 CI Média : indépendante et efficace

Mardi 10 Septembre 2019 - 09:08 Matthieu Belliard, l'info avant tout €