RTL : le Conseil d'Etat annule une décision du CSA visant Zemmour

Rédigé par le Mardi 16 Octobre 2018 à 06:20 | modifié le Mardi 16 Octobre 2018 à 09:56



La station généraliste du groupe M6 avait été mise en demeure par le CSA pour un "éloge de la discrimination" par l'éditorialiste, après une chronique dans la matinale d'Yves Calvi. Eric Zemmour a été remercié à la fin de la saison dernière.


La chronique d'Eric Zemmour a été arrêtée à la fin de la saison dernière.
La chronique d'Eric Zemmour a été arrêtée à la fin de la saison dernière.

Le Conseil d'Etat a annulé ce lundi une mise en demeure à RTL, pour des propos tenus par le polémiste Eric Zemmour dans sa chronique "On n'est pas forcément d'accord" du 2 février 2017. La station généraliste du groupe M6 avait été mise en demeure par le CSA pour un "éloge de la discrimination" par Eric Zemmour.  "La non-discrimination est présentée abusivement comme un synonyme de l'égalité alors qu'elle est devenue au fil du temps une machine à désintégrer la Nation, la famille, la société au nom des droits d'un individu roi", avait déclaré le polémiste dans la matinale d'Yves Calvi, parlant de la nomination par Donald Trump d'un nouveau juge conservateur à la Cour suprême américaine. 

Le groupe M6 se félicite

Le CSA avait jugé que la station avait diffusé un "éloge de la discrimination" sans aucune "contradiction ni mise en perspective", manquant aux obligations de la convention qu'elle a signée. Le groupe M6, propriétaire de RTL, s'est félicité dans un communiqué de l'annulation de cette mise en demeure par le Conseil d'Etat, estimant qu'elle confirmait ainsi "l'importance et la portée du principe de liberté de communication des pensées et des opinions". Depuis Eric Zemmour a été remercié, à la fin de la saison dernière, et sa chronique a été arrêtée.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 09:37 4 423 000 auditeurs pour franceinfo