La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Présidentielle US : franceinfo en direct de Washington

Rédigé par le Mercredi 28 Octobre 2020 à 16:30 | modifié le Mercredi 28 Octobre 2020 à 17:07



Jusqu’au 4 novembre, franceinfo se met à l’heure américaine et propose un dispositif unique pour couvrir l’élection du 46e président des États Unis. Un programme copieux avec au menu, émissions spéciales réalisées depuis Washington, un multiplex depuis plusieurs états et une Nuit américaine.



"C’est notre rôle d’être sur le terrain et de couvrir l’actualité du bout de la rue comme celle du bout du monde". Pour Jean Philippe Baille, le directeur de la rédaction de franceinfo, c’est comme une évidence, franceinfo devait délocaliser une partie de ses programmes aux États-Unis pour faire vivre la présidentielle à ses auditeurs. "Être là ou l’histoire se déroule, c’est notre ADN" affirme-t-il, d’autant que tout peut arriver et que Trump fascine au-delà des frontières. Pour l’occasion, la radio publique a mis les petits plats dans les grands.
Deux émissions  spéciales de 17h à 20h en direct de Washington, les 3 et 4 novembre, animées par Nicolas Teillard. Une Nuit Américaine avec deux équipes de journalistes pour suivre Donald Trump et Joe Biden. Des duplex depuis les états clés, dont la Floride.


Ajoutons "Les Informés de franceinfo" en émission spéciale avec Jean Marc Four, le patron de l’information internationale à Radio France. Au total, la Maison ronde envoie quinze journalistes aux États-Unis pour cette élection, dont l’historien et écrivain, spécialiste des USA, Thomas Snégaroff,  sept d’entre eux appartiennent à la seule rédaction de franceinfo. Un dispositif qui a été compliqué à mettre en œuvre selon Jean-Philippe Baille à cause de la situation sanitaire liée à la Covid-19 sur place, mais grâce à l’aide de l’ambassade de  France toutes les accréditations viennent d’être délivrées. Par ailleurs, face à la difficulté qui s’annonce d’obtenir des résultats viables dès la fin du scrutin, la radio ne donnera aucun pourcentage avant d’avoir croisé, au moins, trois sources différentes.
Jean Philippe Baille compte également sur les estimations de la filiale américaine de l’institut de sondage, Ipsos, partenaire de la radio publique pour l’occasion. Enfin, si l’actualité sur le coronavirus prend encore plus d’ampleur en France, durant cette élection, Jean-Philippe Baille le promet, il réadaptera l’antenne de franceinfo.


Christophe Bordet
Journaliste et co-fondateur de la société de production, Bass&FastProdution. (Evènements... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Décembre 2020 - 07:36 Pour Noël, Sybel lance ses cartes cadeaux