La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Nous y sommes…

Après deux éditions manquées (janvier 2021 et janvier 2022), l’équipe du Salon de la Radio profite d’une embellie dans le ciel de la crise sanitaire pour proposer un Paris Radio Show, les 2 et 3 juin. Depuis le mois de mars 2020, beaucoup de choses ont changé. Beaucoup de choses ont évolué. Même l’évènement qu’était le Salon de la Radio et de l’Audio Digital a dû revoir sa copie. Désormais, on l’appellera le Paris Radio Show. Désormais, il se déroulera à La Seine Musicale. Et désormais, il coïncidera avec la Fête de la Radio. Voilà pour les principales évolutions. Avant de reprendre un rythme de croisière sur trois jours, une version allégée, mais non moins particulièrement intéressante, sera organisée dans quelques jours. Un format PopUp où vont s’enchaîner, tambour battant, de nombreuses conférences, rencontres et animations.

Cette version allégée est un peu la réponse du berger à la bergère incarnée par une résilience, jamais démentie, de chacun des acteurs du secteur de la radio et de l’audio digital. Après deux ans de vie au ralenti, il est grand temps de remettre les compteurs à zéro et de compter sur un horizon dégagé. Les 2 et 3 juin seront d’abord l’occasion de réunir les professionnels, de revoir des amis, de découvrir des nouveautés, de penser la radio de demain, de prendre le pouls du secteur… et bien plus encore.

Ce numéro de La Lettre Pro de la Radio que vous avez entre les mains est le 142e d’une, déjà, très longue série. Malgré les vicissitudes de la vie, malgré une situation économique qui n’est facile ni pour les uns ni pour les autres, malgré un contexte international alarmant, malgré une motivation qu’il n’est pas toujours évident de maintenir à son plus haut niveau, ce numéro est aussi une façon de prouver que notre amour pour la radio n’a jamais été aussi fort. À croire que c’est toujours dans les périodes de crise que se révèlent les plus belles histoires d’amour !

Brulhatour


Masqués mais motivés !


Mercredi 7 Octobre 2020



La Lettre Pro de la Radio est sur les routes de France. Paris, il y a quelques semaines, Nancy, il y a quelques jours, et aujourd'hui, Nice, avant de bifurquer vers Montpellier et Rennes, dans quelques semaines, et poursuivre ainsi ce RadioTour. À cela s'ajoutent deux escapades : l'une à Toulouse et l'autre à Bordeaux, pour le lancement officiel du DAB+ dans ces deux villes. Et après ? Eh bien après… On doit vous avouer que nous n'avons aucune visibilité sur ce monde d'après que l'on tente de nous vendre. D'ailleurs, sans jouer les Madame Soleil, il y a fort à parier que le premier semestre de l'année 2021 ressemblera en tout point à ce second semestre 2020 qui va bientôt s'achever.
Nonobstant le fait que les habitudes ont changé, on l'a tous remarqué, pour nous remonter le moral, nous allons donc à votre rencontre d'un pas… déterminé. Il est plaisant de vous retrouver pour échanger, discuter, partager, rire ! C'est une bouffée d'oxygène. Une façon de faire montre de résilience, cette capacité à encaisser les coups. Pour autant, si la crise sanitaire venait à durer, alors elle impacterait naturellement les habitudes des uns et des autres et, à coup sûr, modifierait durablement les réflexes sociologiques, les façons de faire et les comportements acquis depuis des décennies. C'est un danger invisible qu'il ne faut pas sous-estimer…
Autre dur mais nécessaire retour à la réalité : la 126 000 Radio. Comme chaque année, la première des quatre vagues de Médiamétrie donnera le ton de la saison. Ce bulletin de notes est attendu pour le 19 novembre prochain. Il jugera le travail accompli par les radios en septembre et octobre.
Même masqués, on est toujours motivés…
 
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Octobre 2020 - 21:49 Les radios de M6 s’offrent des changements €