Le bon début du DAB

Coup de théâtre dans l’industrie radiophonique française. Le 21 novembre, Journée mondiale de la télévision, ironie du sort, la radio prenait un nouveau cap : celui du DAB avec l’officialisation de l’entrée sur ce nouveau marché des grands groupes français. Ce DAB, c’est un peu un Distributeur Automatique de Bonnes ondes.
Une offre radiophonique enrichie, un confort d’écoute, des données associées… Tout cela sans comparaison avec l’actuelle modulation de fréquence qui, avec le développement du DAB, vit probablement sa dernière décennie au service des auditeurs. Reste à réfléchir désormais aux modalités de son éventuelle extinction. Car le double coût FM/DAB sera certainement très difficile à supporter sur le long terme y compris pour les grands groupes.
Le DAB, c’est aussi une bouffée d’oxygène financière pour celles et ceux qui œuvrent quotidiennement dans l’ombre pour motoriser la radio. Des intégrateurs aux diffuseurs, des installateurs aux programmateurs… qui voient se dessiner devant eux de nouveaux marchés.
Le DAB, c’est également pour les professionnels du micro une occasion inespérée de se réapproprier la radio. Probablement une opportunité pour la réinventer avec un objectif : produire des contenus de qualité en adéquation avec les nouveaux comportements d’écoute.
Le DAB, c’est finalement ce qui manquait à la radio d’aujourd’hui pour devenir la radio de demain. Un cadeau avant Noël.

Brulhatour
 

Les pros parlent de La Lettre

Lecteurs



Lundi 14 Mai 2018


Patrons de radios, directeurs des programmes, journalistes et même techniciens : La Lettre Pro de la Radio représente pour eux une véritable source d’informations. Tous les jours, sur le site, ou tous les mois, dans le mag, ils nous lisent, à la recherche des bonnes pratiques ou de la bonne info. Alors, on leur a posé une question simple : "Quelle utilisation faites-vous de La Lettre Pro de la Radio ?" Voici un florilège des propos recueillis.


 

Gaël Sanquer apprécie quotidiennement les infos de La Lettre Pro - Crédit : François Berthier
Gaël Sanquer apprécie quotidiennement les infos de La Lettre Pro - Crédit : François Berthier
Gaël Sanquer (directeur des antennes radio de NRJ Group) : "La Lettre Pro fait partie de ma revue de presse quotidienne depuis le 1er numéro. Bravo à Philippe, Frédéric et l’équipe de rédaction qui ont su apporter un ton nouveau de la radio et une rigueur à l’info de ce média que nous aimons tous."
Nicolas Pavageau (directeur général délégué de Contact FM) : "Dès son lancement, La Lettre Pro de la Radio a su se rendre rapidement incontournable. Seul véritable relais du monde professionnel de la radio, elle est réactive et adaptée à notre métier. Elle est le premier média à qui nous réservons la primeur du quotidien de l'activité de notre radio. Plus qu'un support print et web, c'est aussi un rassembleur et créateur de liens en organisant le fameux Salon chaque année."
Jean-Éric Valli (président des Indés Radios) : "La Lettre Pro fait partie depuis son lancement tous les mois de mes lectures. Je salue ici le travail des équipes et notamment leur veille internationale sur le secteur de la radio que je suis toujours avec intérêt et sur le DAB+, une initiative essentielle à un moment de bascule de notre secteur. À bientôt pour les 100 prochains autres numéros !"

Nicolas Pavageau est un lecteur régulier de La Lettre Pro - Crédit : Contact FM
Nicolas Pavageau est un lecteur régulier de La Lettre Pro - Crédit : Contact FM
Bruno Burtre (directeur délégué à l'Enseignement, à la Recherche et à la Formation de l'INA) : "La Lettre Pro de la Radio nous permet de suivre l'évolution constante de l'audio digital et d'adapter les contenus de notre offre de formation en suivant ses perpétuelles évolutions."
Alain Liberty (directeur général de Radio Scoop) : "La Lettre Pro de la Radio est devenue au fil des années un acteur de référence de l'actualité du secteur. Je prends chaque jour le temps de consulter les articles les plus pertinents et les plus curieux."

Jean-Éric Valli, le président des Indés, est un fervent lecteur de notre mag.
Jean-Éric Valli, le président des Indés, est un fervent lecteur de notre mag.
Emmanuel Boutterin (président du Syndicat national des radios libres (SNRL) et de l'Association mondiale des radios communautaires) : "Chaque jour, la Lettre Pro, c'est une balise dans notre travail. Finalement, dans un monde concurrentiel, il y a La Lettre Pro, ce trait d'union qui fait que chacun se sente bien dans la même maison et se respecte avec ses différences. Ce centième numéro est l'occasion de remercier toute l'équipe pour son travail qui dépasse la seule information professionnelle : c'est à la fois une référence et un accompagnement pour la grande famille de la radiodiffusion. Avec quelque chose en plus : le respect de la diversité. C'est pourquoi je veux, à cette occasion, rendre un hommage affectueux à Maurice, avec un immense respect qui vient du fond du cœur."

Bruno Burtre apprécie La Lettre Pro de la Radio - Crédit : INA
Bruno Burtre apprécie La Lettre Pro de la Radio - Crédit : INA
Christophe Mahé (PDG d'Espace Group) : "La Lettre Pro de la Radio est un support de communication de proximité riche en actualités qui met en valeur nos métiers et nos actions. Une lecture agréable, des contenus de qualité, l’accès à l’information est rapide et évoque des sujets toujours enrichissants.
C’est un magazine incontournable qui nous permet de faire un tour d’horizon complet des activités et des évolutions de la profession."

Alain Liberty
Alain Liberty
Jean Resseguié (Journaliste RMC, RMC Sport) : La Lettre Pro de la Radio, c’est d’abord le plaisir de lire des informations sur la vie de la radio. De toutes les radios. L’actualité de ce média si magique qui nous a fait rêver et qui continue à nous faire rêver. Tout savoir de ce petit monde bien moins médiatisé que celui de la TV. C’est donc intéressant d’avoir un regard différent sur notre métier, ses découvertes et parfois ses secrets aussi. Bref, un lien important pour tous les passionnés de la radio qui, avec le 2.0 au travers des réseaux sociaux, nous permet de suivre presque en direct l’actualité de ce bon vieux transistor. Et même si l’écoute a changé, la perception des sons ou des voix reste toujours un moment particulier et ce, quelque soit le support de diffusion. Et donc, pour tout cela, longue vie à la Lettre Pro de la Radio !

Alain Liberty est un fidèle lecteur de La Lettre.
Alain Liberty est un fidèle lecteur de La Lettre.
Lionel Guiffant (Général Manager Europe RCS Europe) : "La Lettre Pro de la Radio est le support incontournable de la vie de notre univers de la radio."
Paul Guibouret (Save Diffusion) : "Rassembler les professionnels de la radio autour d’un rédactionnel puissant, là est la force de La Lettre Pro de la Radio. Merci à toute l’équipe."
Nicolas Curien (Président du CSA) : " Merci à la Lettre Pro de la Radio : son travail auprès des opérateurs, son implication dans le DAB+, ou encore sa mise en valeur des comités territoriaux de l'audiovisuel, contribuent à animer au quotidien le secteur radiophonique français. Rendez-vous au numéro 200 !"

Le patron d'Espace Group, Christophe Mahé, en pleine lecture du dernier numéro de La Lettre Pro de la Radio - Crédit : Espace Group
Le patron d'Espace Group, Christophe Mahé, en pleine lecture du dernier numéro de La Lettre Pro de la Radio - Crédit : Espace Group

Paul Guiroubet apprécie notre magazine
Paul Guiroubet apprécie notre magazine

Jean-Éric Valli
Jean-Éric Valli

Emmanuel Boutterin
Emmanuel Boutterin

Nicolas Curien
Nicolas Curien

Christophe Mahé
Christophe Mahé
Julian DUPRAZ
Julian Dupraz est à la tête d'une agence de marketing sportif, COM'1 EMOTION. Il conseille les... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Mai 2018 - 11:09 Pas de pétrole, mais des idées !

Lundi 14 Mai 2018 - 11:08 Radio : le média de tous les records