La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Les Dossiers #5 - Audio Digital : un marché en pleine ébullition

Rédigé par le Lundi 25 Novembre 2019 à 17:05 | modifié le Jeudi 28 Novembre 2019 à 10:41



Le GESTE (Groupement des éditeurs et services en ligne) et IAB France (International Advertising Bureau) mènent une concertation des acteurs du marché de l'audio digital à travers des commissions et cercles de réflexion. Point d'orgue de ce travail collectif : la réédition en 2020 du Livre Blanc de l'Audio Digital, qui fait valeur de référence sur l'ensemble de l'écosystème. Xavier Filliol, en charge de la commission audio digital au GESTE, et Marianne Le Vavasseur, également au sein de la commission et au bureau de l'IAB France, dressent un bilan des évolutions de ces derniers mois.


Xavier Fillol copréside la commission audio digital du GESTE.
Xavier Fillol copréside la commission audio digital du GESTE.

LLPR - Vous publiez un nouveau Livre Blanc de l'Audio Digital dès janvier 2020, 4 ans après la première édition. Qu'est-ce qui a changé depuis ?
Marianne Le Vavasseur et Xavier Fillol - Ce nouveau Livre Blanc est la 3e version, après celle de 2012 et 2016. De nouvelles régies audio digital sont apparues depuis, ainsi que de nouveaux acteurs du podcast. Un chapitre leur est d’ailleurs consacré.  Ce type de publication, en coédition avec l’IAB France, est pour nous très important. La concurrence est rude dans le mix média en agence, et l’audio digital n’est finalement apparu que très récemment par rapport au display et à la pub vidéo, et ne cesse de progresser.


LLPR - Quelles sont les évolutions qui vous ont le plus marqué ?
L’année 2019 est indubitablement marquée par le phénomène du podcast : à l’heure où des investisseurs, des annonceurs et le public s’y intéressent de près, on sent une réelle étape dans la professionnalisation de ce secteur. La résilience de la radio est également un phénomène remarquable : malgré la croissance du replay et du streaming musical, 3 Français sur 4 continuent d’écouter la radio tous les jours ! Si les enceintes connectées n’ont pas encore trouvé leur place comme support d‘écoute (<1% de part d’écoute de la radio), l’audio digital touche 96% des internautes tous les mois, principalement sur mobile ! Un tel reach n’a pas d’équivalent sur les autres médias en ligne. 

LLPR - Dans le podcast, que peut apporter le GESTE dans la structuration du marché ?
Depuis plus de 30 ans, l’objectif du GESTE est la défense de ses membres éditeurs en ligne, en créant les conditions favorables à leur développement numérique. En représentant l’essentiel des acteurs radio et des pure players (webradios, streaming…) dans la commission audio digital, il était naturel d’aborder la question des podcasts. Ce sujet s’ajoute à la longue liste des questions traitées par le GESTE : historiquement, le téléchargement musical, les sonneries, le streaming à la demande, et récemment les webradios commerciales et le podcast "replay".
Pour le podcast natif, un groupe de travail dédié a été créé : après avoir caractérisé les éléments techniques, éditoriaux et économiques de ce format avec les éditeurs concernés, l’heure est à la concertation avec les représentants des sociétés d’auteurs et de droit voisin : une nouvelle fois, l’objectif est de définir les conditions cadres à travers la mise en place d’un contrat général pour l'utilisation des œuvres préexistantes de musique, documentaires, œuvres dramatiques, etc. Des premiers rendez-vous sont déjà programmés avec la Sacem, la Scam et la SACD.

LLPR - Le marché publicitaire réclame une mesure d'audience certifiée pour le podcast. Êtes-vous confiants sur son lancement à court terme ?
Un autre groupe de travail a été monté pour aborder cette question : des annonces devraient intervenir en début d’année prochaine. L’ensemble des acteurs s'est mis d’accord sur les modalités d’une telle mesure, ce qui constitue un grand pas. Mais il ne faut pas sous-estimer la complexité technique de la mise en place d’une telle mesure ; tout cela prend du temps.

LLPR - Sur les droits d'auteur du podcast, que peut apporter le GESTE afin de répondre aux demandes des auteurs tout en restant dans la réalité financière du marché ?
À part l’utilisation d'œuvres existantes dans les podcasts natifs, le GESTE n’a pas vocation à intervenir dans la relation entre les producteurs de podcasts et leurs auteurs.

LLPR - Sur les enceintes connectées, le dialogue avec les fabricants américains semble parfois un peu opaque. Que demandent les éditeurs et est-il possible de rendre les relations plus fluides ?
Le GESTE reste très vigilant sur la question des "gatekeepers", aussi bien au niveau des opérateurs que des OS, des navigateurs, ou des magasins d’applications. Les enceintes connectées entrent dans le champ de cette vigilance, dès lors que les skills des éditeurs sont court-circuitées par des solutions par défaut inamovibles. L’application du principe de neutralité à ces environnements est une des pistes de réflexion que nous menons avec l’ARCEP.
"L’année 2019 est indubitablement marquée par le phénomène du podcast" 

Un nouveau Livre Blanc de l'Audio Digital

Fruit d'intenses réflexions entre les acteurs du marché, ce Livre Blanc est en cours de réédition. Il sera lancé en janvier 2020 et aura vocation à être distribué à l'ensemble de l'écosystème.
Plus d'infos sur geste.fr.

Télécharger le hors-série "Les Dossiers de la Lettre" spécial podcasts & enceintes connectées : cliquez-ici


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Laporte dit Cussy le 25/11/2019 18:45
Bonjour,
Bravo pour cet article très intéressant.
Le seul bémol que j’y apporterai c’est qu’il manque un lexique des termes anglais et très techniques.
Sortir de cet entre-soi ne peut qu’être bénéfique pour tous.
Bien à vous et bonne continuation.
Cyrille

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 15:30 L'audience des radios aux Antilles

Vendredi 13 Décembre 2019 - 12:25 Un podcast d'investigation pour Binge Audio