La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Le SRI et l’UDECAM dévoilent la 24e édition de l’Observatoire de l’e-pub

Rédigé par le Jeudi 9 Juillet 2020 à 16:35 | modifié le Jeudi 9 Juillet 2020 à 16:35



Le SRI et l’UDECAM ont publié le 24e Observatoire de l’e-pub, réalisé par le cabinet Oliver Wyman. Cette étude de référence, initiée par le SRI en 2009, analyse l’évolution et la répartition du chiffre d’affaires de la publicité digitale en France. Ce semestre, l’étude s’attache à analyser l’impact du Covid-19 sur le marché et donne, pour la première fois, une projection pour l’ensemble de l’année.


Sources: SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de mai et juin 2020 avec les acteurs du marché, informations publiques,analyse Oliver Wyman
Sources: SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de mai et juin 2020 avec les acteurs du marché, informations publiques,analyse Oliver Wyman

A la suite de l’importante crise sanitaire du Covid-19, les recettes de publicité digitale sont en baisse de -8% au 1er semestre 2020 en France (2 545 M€). Tous les leviers sont impactés, mais de manières différentes. Le Search est en baisse de -9%. Son poids reste stable à 42% (1 078 M€) ; Le Social est le levier le moins impacté. Il est en baisse de -5% et son poids progresse légèrement à 25% (638 M€) ; Le Display est le levier le plus impacté, il est en baisse de -17% et son poids diminue à 17% (427 M€). Les Autres Leviers (Affiliation, E-mailing, Comparateurs)  sont les seuls à progresser : +4% pour les recettes avec une part de marché de 16% (402 M€).
Le Social et le Search, qui ont particulièrement bien résisté à la crise, renforcent leurs positions et représentent à présent 80% de la publicité digitale (hors Autres Leviers).


Le Display a beaucoup souffert au 1er semestre. Il est en décroissance : -17% et représente un CA de 427 M€. Tous les acteurs du Display ont été fortement impactés par la crise mais avec des intensités différentes selon la typologie d’acteurs. la catégorie "Radio TV" connaît une baisse importante de -21.6% (68 M€) liée à l’arrêt, souvent simultané, des campagnes TV linéaire et de leurs déclinaisons digitales ; La catégorie "Streaming vidéo & musical" connaît une baisse de -8.4% (111 M€) malgré de très bons taux de visionnage et d’écoute inhérents au confinement.
L'étude complète est accessible ICI.


Tags : e-pub, SRI, UDECAM, étude
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Août 2020 - 10:20 RTL lance une nouvelle campagne TV