La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Entre changements et adaptations…

Cette fin de mois de janvier est marquée par l’organisation de la Radio&Podcast Week proposée conjointement par La Lettre Pro de la Radio et Podcast Magazine. Cinq grandes thématiques ("Proximité", "Puissance", "Attractivité", "Innovation" et "Responsabilité") seront déclinées tous les matins (avec une version anglaise exclusive organisée en début d’après-midi par l’équipe de RedTech), du lundi 30 au vendredi 3 février. L’évènement est gratuit, sur inscription, et totalement réalisé en ligne.
Ajoutons, près de chez vous, les 5 villes-étapes du RadioTour 2023 : Lyon, Nantes, Lille, Toulouse et Marseille. Coup d'envoi de cette tournée annuelle le 6 avril prochain.
 
À la radio, vous avez certainement noté la, toujours, très nette domination de France Inter au classement des audiences en ce début d’année. Vous lirez, quelque part dans ce nouveau numéro, que Radio France a dépassé en 2022, et pour la première fois de son histoire, les 3 milliards d’écoutes numériques.
Vous avez aussi remarqué que Virgin Radio s’appelle désormais Europe 2, comme au bon vieux temps… Mais il faudra bien plus que des campagnes de promotion pour redorer le blason de la station et pour retrouver des scores supérieurs aux 6 points dont nous avait habitués celle qui renaît de ses cendres. Difficile de réécrire l’histoire et d’en attendre les mêmes résultats.
 
Entre numérique et renaissance hertzienne, c’est une nouvelle radio qui s’invente sous nos yeux. De nouvelles façons de l’écouter qui émergent. De nouveaux acteurs qui se développent sur le DAB ou sur cette vaste étendue non balisée que représente le numérique. Au hasard de mes lectures, je suis tombé sur ce vieux proverbe publié dans un almanach du 19e siècle : "Aimez votre condition, il est rare que l’on gagne au changement." Surtout dans le secteur de la radio. Pourtant, celui-ci paraît inexorable. Espérons qu’il ne soit pas trop impitoyable.
 

Brulhatour


La radio en 2035 au Royaume-Uni



Jeudi 20 Janvier 2022


Dans une cinquantaine d'années, tout chercheur qui lira "The Radio and Audio Review", une étude commandée par le gouvernement britannique et publiée à la fin du mois d'octobre 2020, sera probablement reconnaissant de disposer d'un aperçu aussi complet du secteur de la radio, de sa contribution unique à la société et des défis auxquels il est confronté… Tour d'horizon.


Source : Mediatique Future audio consumption in the UK (update), December 2020.
Source : Mediatique Future audio consumption in the UK (update), December 2020.

Ces questions ne concernent pas uniquement le Royaume-Uni, puisque le rapport – ainsi que les recherches qui y sont associées – reflète l’image de la radio dans toute l'Europe. Certes, les progrès peuvent être réalisés à des vitesses différentes, mais le chemin est le même. Bien que l'orientation soit naturellement britannique, ce travail peut façonner une réflexion stratégique même au-delà du seul Royaume-Uni. En effet, il identifie des domaines où la collaboration européenne est vitale pour l'avenir de la radio, notamment dans les relations avec les fabricants d'appareils électroniques et des constructeurs automobiles.

La force de la radio locale

Source : Mediatique Future audio consumption in the UK (update), December 2020.
Source : Mediatique Future audio consumption in the UK (update), December 2020.
Si les derniers mois ont été rien de moins que tragiques, la Covid-19 a été positive pour le secteur de la radio. Il a rappelé à tous, y compris à ceux qui sont enthousiasmés par les nouvelles options de consommation de l’audio, à quel point les radios nationales et les radios locales étaient importantes pour répondre aux besoins informationnels et psychologiques lors d'un confinement. En fournissant des stations locales temporaires, en promouvant le bien-être et en rendant disponibles des services religieux virtuels, la valeur de la radio pour vaincre la solitude a été inestimable. Il est intéressant de voir que les recherches montrent que les auditeurs apprécient la radio pour un mélange de raisons émotionnelles et informationnelles.

La radio pour "rester en contact"

Une forte proportion d'auditeurs la considère comme un outil permettant de rester en contact, tandis que sa capacité à tenir compagnie et à améliorer leur humeur ne peut pas être surestimée. Ainsi, en période difficile, les gens peuvent consciemment apprécier les avantages qu'elle peut leur apporter.
Une telle recherche ciblée et les détails qui la soutiennent pourraient bien s'avérer utiles pour soutenir les actions de sensibilisation au niveau international. Le rapport fait également référence à la valeur particulière de la radio pour des publics qui seraient autrement plus marginalisés – les personnes âgées, handicapées et vulnérables.
 

Des alternatives pour les jeunes

Source : Mediatique Future audio consumption in the UK (update), December 2020.
Source : Mediatique Future audio consumption in the UK (update), December 2020.
Il n'est pas surprenant d'apprendre que la radio est confrontée à des alternatives de streaming sur le marché concurrentiel des jeunes. En revanche, il est inquiétant d'apprendre que la radio est moins performante en tant que média auprès des publics noirs, asiatiques et issus de minorités ethniques. Il est clair qu'il s'agit d'un problème à résoudre au Royaume-Uni et peut-être ailleurs. Un soutien continu à la radio communautaire peut y contribuer et le small scale DAB+ (DAB+ à petite échelle) a déjà joué un rôle dans ce domaine, en mettant la technologie à faible coût au service de groupes d'intérêt spécifiques. Il existe déjà plus de 300 radios communautaires, dont 40 desservent des minorités ethniques au Royaume-Uni…

L’étude complète en anglais est disponible ICI.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Janvier 2022 - 16:42 Cauet lance Podcast Story