La Lettre Pro de la Radio & des Médias



La RTBF entre de plain-pied dans l'ère des assistants vocaux

Rédigé par le Mardi 10 Juillet 2018 à 08:00 | modifié le Lundi 9 Juillet 2018 à 17:51



Toujours porteuse de l’innovation média en Belgique francophone, la RTBF met dès aujourd’hui à disposition de ses publics les premières "Skills" pour ses chaines radio sur Alexa, le service vocal intelligent d’Amazon. Les propriétaires d’une enceinte intelligente fonctionnant avec Alexa peuvent donc d’ores et déjà écouter La Première, VivaCité et Classic 21, en direct ou à la demande, via des services spécifiquement développés. Suivront très prochainement les skills des autres radios de la RTBF : Musiq’3, Pure et TARMAC.



"Les grands acteurs du web sont tous américains" a souligné Laurent Finet, directeur de la production et de l’innovation numérique radio à la RTBF. "Le lancement des nouveaux produits se fait prioritairement sur des grands marchés, plus rentables et moins complexes que la Belgique trilingue. La conquête de l’Europe par les Amazon Echo et Alexa a commencé par l’Angleterre, puis l’Allemagne, et depuis ce 13 juin, la France. Pour les petits pays, aucune date de sortie n’est annoncée ! Mais nous avons voulu embrayer sur l’arrivée de l’assistant vocal en français pour nous lancer dans l’aventure. Le choix d’Alexa découle du fait qu’elle est aussi intégrée dans des enceintes d’autres marques qu’Amazon (entre autres les Sonos One ou UE Megablast…). Le marché belge est donc ouvert par défaut… et il nous importe que le public belge francophone puisse écouter les radios de la RTBF et les dernières nouvelles de notre pays."

"Alexa, ouvre VivaCité" ; "Alexa, demande à La Première les dernières infos" ; "Alexa, demande à Classic 21 de lancer le podcast Le Journal du rock" ; … Voici quelques exemples de phrases qui peuvent être demandés à Alexa. La RTBF propose donc d'ores et déjà à ses auditeurs d’écouter ses radios en direct et ses podcasts à la demande, le dernier journal, la météo et le dernier flash RTBF Mobilinfo via les assistants vocaux équipés de la voix Alexa. "C’est un véritable défi pour nos équipes d’innovation d’imaginer et de réinventer une navigation dans une application commandée exclusivement par la voix. Pas de clic, pas de référence à un visuel, mais un moyen le plus intuitif pour que l’utilisateur écoute facilement et rapidement le contenu qu’il cherche" a expliqué Laurent Finet.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 09:30 Le pôle radio du groupe M6 en forte progression