La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

La Lettre Pro de la Radio n° 113 vient de paraitre

Mercredi 3 Juillet 2019

Nouveau et dernier numéro de cette saison 2018-2019 pour votre magazine mensuel La Lettre Pro de la Radio. Ce mois-ci, Roch-Olivier Maistre fait la une de ce 113e numéro musclé par un cahier technique de 4 pages. Avant les vacances et en attendant les dernières audiences de cette saison, La Lettre Pro de la Radio, c'est un panorama complet de toute l'actualité de la radio.


" La radio, c’est le média du coeur"
Cinq mois après sa prise de fonction, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel prépare activement publiquement et en coulisses la nouvelle loi sur l'audiovisuel. Le texte, qui sera présenté par le ministre de la Culture à l'automne, devrait élargir les missions du régulateur, notamment sur les plateformes numériques. DAB+, fake news, plateformes de streaming, Roch-Olivier Maistre voit le CSA plus comme un tiers de confiance qu'un réel gendarme.

La ruée vers le Grand Ouest
Deuxième étape du RadioTour : Nantes. À l’ombre du château de la duchesse Anne, prenons le temps d’observer le paysage radio du Grand Ouest. Les éditeurs y sont dynamiques et les auditeurs fidèles.


La success-story d’Alouette
C’est le célèbre mont des Alouettes qui a donné son nom à la station. Depuis le Bocage vendéen, aux Herbiers, la radio privée, fondée en novembre 1981 par Philippe et Bertrand de Villiers, rayonne aujourd’hui dans tout le Grand Ouest. 45 fréquences sur 16 départements, 521 000 auditeurs quotidiens. Et Alouette ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : elle vise désormais Bordeaux, grâce à la diffusion en DAB+.

La force de FRAP des radios associatives
Face aux enjeux du quotidien des radios associatives, les fédérations travaillent à faciliter les mutualisations : contenus,
ressources financières, infrastructures techniques, achats groupés… On a plus de poids quand on parle d’une seule voix ! En région Pays de la Loire, depuis 2006, la FRAP unit les forces vives de 21 radios, sur les cinq départements de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, de la Mayenne, de la Sarthe et de la Vendée.

La Lettre Pro Tech

RCA à Saint Nazaire : évolution maison avec une solution "couteau suisse"
RCA exploite actuellement 3 fréquences FM (Nantes, Saint Nazaire, Les Sables d’Olonne) et 4 fréquences DAB (Nantes, Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon, et dernièrement La Rochelle). Le développement de RCA a reposé sur une solution logicielle déterminante pour son évolution.

Compteur de popularité
Pour frimer en vitrine, motiver votre équipe ou regonfler votre ego, équipez votre rédaction d'un compteur de likes. Paramétrable depuis un smartphone, ces boîtiers se connectent à internet et "surveillent" la popularité des uns et des autres...

Cartouchier interactif USB
Boostés par l'émergence de l’esport et des joueurs-streameurs, les prix des petits panels USB à touches personnalisables se sont
effondrés, excellente nouvelle pour nos studios de radio qui doivent rester à la fois ergonomiques et future-proofs.

Les murs ont des oreilles
L'explosion du marché des assistants vocaux et la recrudescence des podcasts ont redonné aux Français le goût de sonoriser leur maison, les poussant parfois face à des contraintes d'intégration inédites.


En Maine-et-Loire, Oxygène Radio se développe
Oxygène Radio a toujours fait partie du paysage radiophonique de Maine-et-Loire, mais son parcours n’a pas été sans embûches. Cette radio associative devenue il y a quelques années une commerciale vient d’obtenir sa fréquence DAB à Nantes et ne veut pas en rester là, cherchant à développer son modèle économique par tous les moyens...

La haute saison des stations… balnéaires
Dans certaines radios, animateurs et journalistes ont déjà rangé leur bureau et arrosé les plantes avant de partir en vacances. Pour les radios de bord de mer, c’est un autre tempo. Elles sont sur le pied de guerre et la saison d’été est déjà bien entamée, car depuis début juin, les touristes sont là. Des radios de service public aux commerciales, en passant par les associatives : toutes ont une carte à jouer pour séduire les vacanciers.

Où sont passés les tubes de l'été ?
Quel sera le tube de cet été 2019 ? À cette question, il est impossible d'apporter une réponse. Depuis plusieurs étés, les programmations musicales s'appuient, non pas sur un seul, mais sur plusieurs titres, pas forcément d'ailleurs très ensoleillés… Terminées les danses de l'été pour les radios qui avancent désormais au doigt mouillé…


L'été sera tôt, pour Thomas Hugues
Homme de télévision, cela ne fait finalement que cinq ans que Thomas Hugues fréquente les studios de radio. Cinq ans de coanimation, avec Sidonie Bonnec, de La curiosité est un vilain défaut, sur RTL. Mais cet été, le réveil va sonner. Thomas Hugues s’essaye à la matinale pendant trois semaines, dans le fauteuil très convoité d’Yves Calvi.

Les A, à l’épreuve du DAB+
Déçues par le peu d’autorisations délivrées aux radios associatives lors du dernier appel à candidatures en DAB+, la Confédération Nationale des Radios Associatives aborde le passage au numérique de façon plutôt ambiguë. Oui, les radios sont convaincues de l’avenir de la technologie, mais des points de blocage persistent, notamment l’aspect financier.

La radio est une industrie chanceuse
L'arrivée des opérateurs de streaming - et surtout Apple Music -dans le dashboard de la voiture avait de quoi inquiéter. La voiture, c'est le dernier sanctuaire de nos radios. L'endroit où on l'écoute, quoi qu'il arrive. L'un des derniers lieux d'intimité entre une radio
et son auditeur. L'arrivée des streamers risquait de planter le dernier clou de notre cercueil. Et puis... et puis la technologie - quasiment la même - vient sauver la radio !


Le casse-tête des publicités de l’été
Comme beaucoup de médias, la radio n’échappe pas à la fuite des auditeurs pendant l’été. Si elle essaye pourtant de faire face en proposant des programmes inédits, remplis de bons conseils vacances et autres playlists aux accents tropicaux, la publicité est plus dure à gérer. Certains annonceurs tentent de séduire les touristes, les radios tentent de limiter la casse au niveau financier et au milieu de cela, les régies publicitaires, continuant à créer le lien entre les deux acteurs.

Quelle école de son pour quel profil technique ?
Beaucoup de formations aux métiers du son existent désormais en France. Ce n'était pas vraiment le cas il y a 30 ans. Ces écoles sont particulièrement nombreuses, dispensent de formations assez différentes les unes des autres conduisant à des profils techniques assez variés. Il y en a pour tous les goûts. Passons en revue quelques-unes de ces formations les plus connues en comparant leurs objectifs.

Et aussi...

À lire également cette semaine dans La Lettre Pro de la Radio, nos infos "Off Air", le classement ACPM/OJD des indépendantes les plus écoutées,, le classement exclusif HyperTop20 des 20 titres les plus diffusés à la radio…  et toute l’actualité pour les pros de la radio. 
Abonnez-vous au magazine papier de La Lettre Pro de la Radio et faites ainsi bénéficiez vos équipes de contenus exclusifs. Recevez ainsi tous les mois La Lettre Pro de la Radio en format papier et numérique pour consulter votre magazine sur toutes les plateformes existantes (Web, iPad, iPhone, Android...). 
Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour bénéficier gratuitement de toute l’actualité de la radio (sauf articles contenus dans le magazine). Tous les jours à 18h, recevez notre bilan de l'actualité radio du jour et accéder gratuitement à nos articles.

Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Septembre 2019 - 16:05 La Lettre Pro de la Radio n° 114 vient de paraitre

Sommaires | Avant-première











Les annonces

Le Magazine

#115 - Magazine La Lettre Pro N°115

Médiamétrie - La Radio en Auvergne-Rhône Alpes - Infographie  €

"Sybel, ce n'est pas du podcast"  €

France Bleu passe à la télé  €

Médiamétrie - Retour en chiffres RADIOTOUR Marseille - Infographie  €

Fun Radio investit le drive  €

Des volcans au mont Blanc : l’AURA de la radio  €

DAB+, podcasts, proximité : le credo de RCF  €

Radio Scoop drague les auditeurs digitaux  €

LaLettre.pro TECH - Des actualités techniques

Podcast Business  €











Les DOSSIERS

Le Digital en Radio

Laurent Frisch (Radio France) : "La radio est très agile sur le numérique"

La boite à outils de l'audience digitale

HotMixRadio, le succès d’un pure player

Comprendre le streaming

Créer son podcast en 10 étapes

Le podcast natif pour bousculer l’audience

Comment dompter les assistants vocaux ?

Patrick Beja, profession podcasteur

5 exemples concrets de revenus digitaux locaux (Michel Colin)

DAB+ : la France accélère