La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


La CNRA réagit à l'éventuelle suppression de la redevance de l'audiovisuel

Rédigé par le Vendredi 15 Avril 2022 à 07:15 | modifié le Vendredi 15 Avril 2022 à 07:15



Face à l'annonce de la possible suppression de la redevance sur l'audiovisuel comme face à la menace de privatisation de tout ou partie du service public, la Confédération nationale des radios associatives (CNRA) réaffirme son soutien à Radio France afin que ses antennes puissent poursuivre leurs missions de service public en toute indépendance de groupes privés.



Face à un paysage radiophonique et médiatique mouvant où l'emprise néfaste de groupes industriels ou financiers se veut de plus en plus prégnante, la CNRA rappelle qu'elle reste plus que jamais attachée au respect des équilibres établis après plus de 40 ans de libération des ondes : "les luttes et les engagements passés ne sauraient souffrir de volontés visant à nuire à l'équilibre des catégories et à la diversité du paysage radiophonique en analogique comme en numérique. Par ailleurs, en s'acquittant de la redevance, les citoyens doivent prendre conscience qu’ils participent à garantir le au maintien des libertés d'expression et l’indépendance des lignes éditoriales".

Redevance et FSER : même combat

La CNRA se positionne solidairement pour le maintien d'un budget avec des financements publics qui garantissent les missions de Radio France. La CNRA milite aussi au renforcement du Fonds de Soutien à l'Expression Radiophonique : "Le service public de l’audiovisuel et les radios associatives sont des piliers essentiels à la préservation d'une démocratie vive, active et indépendante de  tout intérêt financier pour informer sur leurs ondes" rappelle la confédération.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Juin 2022 - 09:35 Majelan et la Scam signent un accord