La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

LMDE lance un podcast inédit avec l'agence Calliopé

Rédigé par le Mercredi 29 Juillet 2020 à 09:42 | modifié le Mercredi 29 Juillet 2020 à 09:42



LMDE (La Mutuelle des Étudiants) a lancé une première mini-série de podcasts sous forme de fiction produite par Calliopé. L'objectif est d'aborder les sujets liés à l'angoisse, au stress et plus globalement à la santé mentale qui touchent de plus en plus de jeunes ; le confinement ayant largement accentué cette tendance...



Le mutualiste a été séduit par l’approche originale de ce nouveau format publicitaire et par l’expertise métier de Calliopé en la matière. L’agence experte en podcasts de marques (collaborations avec Bouygues, Dior, Orange…) a innové en proposant le tout premier podcast de marque sous la forme d’une fiction réaliste jouée par de jeunes acteurs. Le tout réalisé 100% en confinement. LMDE et Calliopé innovent avec une fiction sonore qui aborde la santé mentale des étudiants sous le prisme de la prévention. Dans une société à l’avenir incertain, les angoisses des étudiants sont légitimes et loin d’être bénignes.



Le podcast de marque : une approche promotionnelle originale

"Nous sommes face à une cible très volatile, qui baigne entre Netflix, TikTok et les 500 influenceurs qu’ils suivent. Difficile donc pour LMDE de porter ses messages auprès des 18-25 ans sans innover. Nous avons donc repris les usages de ces jeunes, en ajoutant toute la puissance de l’audio. Cela donne un podcast de fiction, ancré dans le réel, qui fait passer des messages forts. La marque n’intervenant qu’en intro et outro par des messages préventifs, laisse ainsi les auditeurs profiter pleinement du contenu. Le podcast sollicite un seul canal sensoriel, le canal auditif, pour une meilleure efficacité publicitaire en terme d’attention et de mémorisation" a expliqué Nawal Hadrami, Présidente co-fondatrice de l’agence Calliopé.

L'agence s’est lancée en partant d’un constat simple : "les messages de marque sont devenus inaudibles, il faut repartir du contenu pour recréer un lien avec les consommateurs. L’audio parlé offre une nouvelle approche avec plus de liberté pour l’annonceur mais aussi pour les auditeurs qui vivent une expérience unique avec leurs marques. Cet engouement est d’autant plus vrai depuis la crise sanitaire où les podcasts natifs ont connu des records d’audience dans tous les domaines".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Août 2020 - 10:20 RTL lance une nouvelle campagne TV