La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

HS Régies publicitaires - Publicité audio : tous les chiffres

Rédigé par Julian Dupraz le Mercredi 12 Décembre 2018 à 08:01 | modifié le Mercredi 12 Décembre 2018 à 08:01



Si le marché de la publicité radio connaît une érosion depuis quelques années, la progression de la part de l'audio digital permet d'envisager un rebond du marché global de la publicité audio. Les acteurs s'organisent pour publier des indicateurs.




33
Le montant, en milliards d'euros (33 milliards et 318 millions exactement), du marché publicitaire en France en 2018.

6 307
Le montant, en milliards d’euros, des prévisions des recettes publicitaires nettes des médias au premier semestre 2018.

814
Le montant, en millions d'euros, des prévisions de l'investissement des annonceurs en radio sur l'année 2018.

2.4%
Le % des parts de marché que représente l'investissement publicitaire de la radio en France en 2018 (la télévision représente, elle, 12.2%).

10
Le montant, en millions d'euros, du montant d'investissement publicitaire dans l'audio digital… Soit un tout petit peu plus de 8% du marché publicitaire global investi en radio.

4 sur 5
Le nombre d'annonceurs de la grande distribution dans le TOP 5 des marques ayant le plus communiqué en radio (Intermarché, Lidl, Leclerc, Carrefour et… Conforama en 5e position).

1 396 400
La durée en secondes de toutes les publicités diffusées par la marque Intermarché en radio durant l'année 2017.

47 527
Le nombre d'annonceurs cross-médias sur le premier semestre 2018, soit une augmentation de 4% par rapport à l'année dernière.

20 532
Lenombre d'insertions publicitaires en radio de la marque Renault, premier constructeur automobile dans le classement des marques ayant investi en radio durant l'année 2017.

Chiffres et données issus des enquêtes de l'IREP, France Pub et Kantar Media


Marianne Le Vavasseur a une triple casquette : chez Deezer, à l'IAB et au Geste.
Marianne Le Vavasseur a une triple casquette : chez Deezer, à l'IAB et au Geste.

Marianne Le Vavasseur (IAB, GESTE) : "L’offre en audio digital se structure et gagne en compétitivité"

LLPR - Comment évolue le marché de l’audio digital actuellement ?
MLV - De nombreuses évolutions dynamisent le marché de l’audio digital : le développement de nouvelles technologies d’écoute comme le streaming, l’adoption rapide de nouveaux devices (smartphones il y a une dizaine d’années, smart speakers aujourd’hui), la data et les algorithmes qui apportent une expérience toujours plus personnalisée, l’émulation autour des contenus et notamment des podcasts… Le secteur est en forte ébullition !

LLPR - L’audio digital représente 10% du marché de l’audio, quelles sont les perspectives ?
MLV - Avec le développement des usages, les perspectives sont bonnes pour l’audio digital. On le voit déjà sur les cibles les plus jeunes qui l'ont massivement adopté.

LLPR - L’offre en audio digital est-elle suffisamment structurée et compétitive pour séduire massivement les annonceurs ?
MLV - L’offre se structure et gagne en compétitivité. Longtemps un marché de gré à gré, il évolue de plus en plus vers le programmatique. L’arrivée d’acteurs puissants sur ce marché promet d’accélérer cette tendance. Les agences et les annonceurs ont besoin de réassurance, de metrics standards, de labels de qualité. Ce sont des chantiers qui avancent, l’écriture en cours de la 3e édition du livre blanc de l’audio digital coordonnée par le Geste et l’IAB y participe. La mesure de l'audience est en cours de construction avec Médiamétrie et l’ACPM.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >