La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Fact checking, proximité, podcast : les attentes des Français pour Radio France

Rédigé par le Jeudi 7 Février 2019 à 08:02 | modifié le Jeudi 7 Février 2019 à 13:01



Les résultats de la grande consultation Ma Radio Demain et Ma télé Demain ont été dévoilés en grande pompe ce jeudi soir à la Maison de la radio. Outre la grande mobilisation des Français, il en ressort un fort attachement au service public mais une grande exigence en matière d'information.


Delphine Ernotte (France Télévisions) et Sibyle Veil (Radio France) ont présenté les résultats de cette consultation commune © François Quairel / La Lettre Pro de la Radio
Delphine Ernotte (France Télévisions) et Sibyle Veil (Radio France) ont présenté les résultats de cette consultation commune © François Quairel / La Lettre Pro de la Radio

Carton plein pour la grande consultation lancée par l'audiovisuel public. 127 109 personnes ont répondu à cette enquête en ligne : "un succès considérable" a souligné Brice Teinturier, de l'institut IPSOS qui a recueilli et analysé les résultats présentés au studio 104 de la Maison de la radio en présence de l'ensemble des cadres de Radio France et France Télévisions et de nombreux auditeurs / téléspectateurs, invités pour l'occasion. "10% des verbatims ont été de véritables déclarations d'amour à leurs radios" a indiqué Sibyle Veil, PDG de Radio France. "Je retiens l'attachement au service public mais une profonde exigence. On doit faire mieux que les autres. Il y a un vrai attachement aux chaînes de radio. A la télévision, c'est un attachement au programme" a réagi Serge Shick, directeur de la stratégie à Radio France.


Priorité à l'information et l'humour

Sans grande surprise, c'est l'information, la musique, la culture et la proximité qui ont suscité le plus de réponses concernant Radio France. Le public plébiscite une information fiable et de qualité (68 %) et les programmes culturels (43%). Concernant la qualité de l'information, la lutte contre les fausses nouvelles et la vérification des informations (fact checking) est le plus cité. "Il y a deux niveaux : quand on produit l'information, nous la vérifions, cela fait partie de notre travail. L'autre chose, c'est la circulation de fausses informations sur les réseaux sociaux : là aussi nous devons agir" a souligné Serge Shick dans une interview à La Lettre Pro de la Radio. Le décryptage, l'investigation, et la compréhension de l'actualité internationale sont également des priorités, selon les résultats de cette consultation. Sur les deux médias, cela se traduit aussi par un fort attachement des répondants à la proximité. Sur le divertissement, sans grande surprise, l'humour (57%) figure en tête des attentes à la radio, suivi de la culture générale (53%) et du direct (33%).
Enfin sur l'accessibilité des contenus, les Français plébiscitent davantage de diffusion sur les plateformes digitales dédiées (79%) et des podcasts mélangeant réécoute et productions originales (53%).

Tous les résultats


En vidéo



François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et Le POD., coordinateur de la rédaction à Paris,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >