La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Covid-19 : le temps de surf quotidien progresse de 25%

Rédigé par le Mardi 5 Mai 2020 à 08:10 | modifié le Mardi 5 Mai 2020 à 08:10



En mars 2020, mois marqué par le début du confinement, les usages internet ont fortement progressé pour les 53.5 millions d’internautes en France (85,4% de la population). Les internautes se sont connectés plus fréquemment au cours du mois : chaque jour, en moyenne, 45.8 millions d’individus ont surfé sur internet, soit 700 000 de plus qu’en mars 2019. Cela représente 73.1% de la population française.


Audience Internet Global, mars 2020 -copyright Médiamétrie//NetRatings Magazine people et infotainment
Audience Internet Global, mars 2020 -copyright Médiamétrie//NetRatings Magazine people et infotainment

"On observe une progression importante du temps de connexion sur tous les écrans. Au total, en incluant la tablette, on estime que chaque Français a passé 2h35 par jour à surfer sur internet, soit une hausse de 25% par rapport à l’année dernière à la même époque. Cette hausse est de 23% pour le smartphone qui totalise à lui seul 1h34 du surf quotidien en mars 2020; le rythme de progression du temps de surf sur ordinateur est du même ordre et s’établit à 40 minutes par jour" souligne Médiamétrie.
Les activités sur internet qui ont attiré le plus des visiteurs quotidiens supplémentaires sont essentiellement les sites et applications liés à la communication, l’information et l’éducation.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >