La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

Bonnes vacances !

Je vous le dis et je vous le répète depuis près de dix ans : les vacances sont faites pour se reposer, s'aérer l'esprit et décompresser. À ceci près que, cet été, ces grandes vacances ont un goût très particulier, après plus de trois mois d'une crise qui n'a absolument pas dit son dernier mot. Un goût particulier parce que l'on ne sait absolument pas ce que la rentrée nous réserve, ni de qui ou de quoi les prochains mois seront le nom. Consolons-nous en nous rappelant que la radio a su par le passé s'adapter. Elle le sait toujours et le saura encore longtemps.

Vous le savez, ce n'est pas le genre de la maison de tirer sur l'ambulance ou de donner des conseils aux uns et aux autres parce que "nul conseil n'est plus loyal que celui qui se donne sur un navire en péril". Néanmoins, pour cette nouvelle saison, ne soyez ni pessimiste ni optimiste car il s'agit, dans ces deux cas, de deux attitudes de spectateur. Vous n'aurez pas le droit d'être ce spectateur durant les 12 prochains mois. Vous devrez retrousser vos manches, tenir la barre, maintenir le cap, quoi qu'il arrive. C'est maintenant qu'il faut sonner le branle-bas !

Aux Éditions HF, nous avons orienté les voiles vers cette nouvelle saison et nous veillons au grain : cinq dates pour le RadioTour avant la fin de l'année à Paris, Nancy, Nice, Montpellier et Rennes. Le lancement d'un magazine international en langue anglaise sur l'actualité de la radio et de l'audio, une nouvelle édition du Salon de la Radio et de l'Audio Digital ainsi que plusieurs événements festifs en 2021 pour célébrer les 100 ans de la radio et les 40 ans de la FM.
En 2021, enfin, nous fêterons les 10 ans de La Lettre Pro de la Radio. C'est une des fiertés de la maison. Une aventure délicieuse et rayonnante. Promis, on vous gardera une part du gâteau parce qu'à travers cette décennie, c'est d'abord vous qu'il faut remercier.
 

Brulhatour
 


Une rentrée, un peu, fadasse


Mardi 10 Septembre 2019


À croire que les leçons de la dernière 126 000 Radio publiée par Médiamétrie en fin de saison dernière n’ont pas été tirées… Pour rappel, 758 000 auditeurs se sont fait la malle en un an, dont 329 000 sur cette dernière vague. On aurait donc pu s’attendre à des confiteor ou, à moindre mesure, à quelques actes de contrition entre deux chroniques. Que nenni ! Hormis l’arrivée de Matthieu Belliard à la tête de la matinale d’Europe 1, et ça, c’est un vrai pari comme on les aime ici, cette rentrée est, un peu, fadasse. Probablement la plus fadasse de cette dernière décennie.



Alors bien sûr, il y a toujours ces quelques ajustements et ces compromis qui sont intervenus à dose homéopathique, mais ce qu’il faut retenir, c’est que les radios sont actuellement tétanisées par une dégringolade de leurs résultats. Donc, dans les studios c’est le statu quo pendant que, côté coulisses, on fait des prières pour sa PDA, des oraisons pour sa DEA, des alléluias pour son CA et des hosannas pour son audience.
 
C’est bien connu, on vous le rabâche assez souvent, pour se rassurer : à la radio, l’auditeur adore les surprises mais il a une sainte horreur des nouveautés. Alors, pour le bien de toute l’industrie, il ne faudrait pas que cette saison se transforme encore en annus horibilis.
Durant les 10 prochains mois, on scrutera donc avec attention les performances d’Europe 1 et les résultats de France Inter et de RTL. À elles trois, ces stations donneront probablement le ton de cette nouvelle saison. Rendez-vous le 14 novembre.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Juillet 2020 - 23:04 Bonnes vacances !

Vendredi 5 Juin 2020 - 00:13 Le plus dur reste à venir