La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Un groupe anarcho-libertaire revendique l'incendie de France Bleu Isère et d'un émetteur TDF

Rédigé par le Mercredi 30 Janvier 2019 à 12:11 | modifié le Mercredi 30 Janvier 2019 à 18:46



Un blog anticapitaliste s'attribue l'attaque contre la station grenobloise mais également celle d'un émetteur hertzien, dans la banlieue de Grenoble. France Bleu Isère a repris partiellement ses émissions, depuis les studios de France 3 Alpes, quelques heures après la destruction des locaux.


Les locaux de France Bleu à Grenoble ravagés par un incendie / Photo Twitter @bleu_isere
Les locaux de France Bleu à Grenoble ravagés par un incendie / Photo Twitter @bleu_isere

Une première piste après l'incendie criminel  de France Bleu Isère à Grenoble, dans la nuit du dimanche à lundi dernier. Un site anarcho-libertaire et anticapitaliste a revendiqué l'attaque sur son blog, selon France Bleu Isère.
Dans ce texte, les auteurs justifient leurs actes et revendiquent un autre incendie. "Beaucoup font couler l’encre à propos des médias pour les critiquer, peu font couler l’essence dans leur locaux pour les incendier. A cela on remédie. Dans les bureaux des radios dans le centre-ville, lundi. Dans la tour hertzienne en périphérie, cette nuit." Il s'agit de l'incendie d'un émetteur TDF ce mardi 29 janvier au sud de Grenoble sur le site de Haute-Jarrie qui perturbe les programmes de plusieurs radios, notamment la station associative Radio Passion et des opérateurs de téléphonie mobile. "Ce que les incendiaires convoitent, que les flammes s’en saisissent", peut-on lire également.

Attaque contre les journalistes

​Les auteurs sont sans équivoque à l'égard de la presse : "De tous les dompteurs de for intérieur qui existent, celui que je déteste le plus, le journaliste". Et dénonce "les industriels d’hypnoses collectives, contre les fabricants de subjectivités consentantes à la société existante". Le texte lance également "bravo aux individu·e·s  enfin, qui, par monts et par vaux, perpétuent l'attaque et veulent tout mettre à sac".


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).