La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Haut les cœurs !

La saison qui débute est celle de plusieurs inconnues. Le secteur de la radio porte encore les stigmates de la crise sanitaire. Peut-être faudra-t-il faire autant, voire plus, mais avec moins, durant les dix prochains mois. Peut-être faudra-t-il, chaque jour, activement surveiller l'évolution de la Covid-19 pour mieux en réduire ses funestes conséquences, sur l'emploi notamment. Et peut-être faudrait-il, déjà, anticiper sur de nouvelles méthodes de travail afin de continuer à fabriquer la radio.
Ce retour de vacances marque donc un dur retour à la réalité. En temps normal, ce n'est déjà pas si simple d'anticiper une saison radiophonique. C'est d'autant plus difficile en cette période. Personne ne peut prédire, tout juste prévoir. La marge d'erreur est importante et la crise sanitaire n'a probablement pas dit son dernier mot…
Pour autant, la vie continue. Aux Éditions HF, nous ne baissons pas les bras. Bien au contraire. À notre manière, nous poursuivons nos efforts pour soutenir l'ensemble du secteur de la radio et de l'audio digital. Cinq nouvelles étapes du RadioTour seront organisées d'ici la fin de cet annus horribilis : Paris, Nancy, Nice, Montpellier et Rennes. Dans notre ligne de mire se dessine déjà le Salon de la Radio et de l'Audio Digital qui devient le Paris Radio Show. Cette grande fête internationale de la radio se déroulera du 21 au 23 janvier 2021 sous la haute charpente haussmannienne de la Grande Halle de la Villette.
Pour cette rentrée, nous ouvrons le bal avec l'arrivée de Manu Payet à la tête de la matinale de Virgin Radio. Acteur, réalisateur et animateur, Manu Payet joue gros en remplaçant Camille Combal. C'est une des nouveautés de cette rentrée. Il y en a bien d'autres à découvrir au fil des pages de ce nouveau numéro.

 

Brulhatour


Tout est encore possible


Mardi 12 Novembre 2019



Plus de place pour les podcasts, c’est forcément moins de place pour la radio. Dans une société qui avance au pas cadencé et dans laquelle chacun est de plus en plus sollicité, frisant souvent la saturation temporelle et le bombardement sensoriel, le podcast tente de se faire une place et de convaincre l’auditeur de lui accorder son attention. Ce n’est pas simple.
Dans un univers pourtant ultraconcurrentiel, les podcasts, qui parviennent à générer de l’audience, sont souvent ceux qui utilisent ce que la radio a depuis longtemps abandonné : la voix, l’intelligence, des formats plus longs, des sujets atypiques et une façon de fabriquer qui faisaient, ensemble, la force de la radio à la grande époque de la FM. Le succès naissant du podcast, c’est un peu la défaite de la radio qui n’ose plus prendre de risques. C’est dommage.
Dans quelques jours, à l’occasion de la première publication de la 126 000 Radio de cette saison, il ne faudra pas s’attendre à d’éclatants résultats… L’arrivée d’internet, la multiplicité des flux et des contenus ont profondément bouleversé la radio et morcelé l’audience. Maintenir la tête hors de l’eau, c’est déjà réussir un âpre combat, face à des vents contraires dont la force ne peut que monter en puissance.
C’est pour cela que l’équipe des Éditions HF poursuit son tour de France dans le cadre du RadioTour pour prendre le pouls de l’industrie, provoquer le débat et faire naître la réflexion. Hier à Nantes, Bordeaux, Lyon, Marseille… et demain à Lille, Toulouse et Paris, ville où se terminera ce périple dans le cadre du 16e Salon de la Radio et de l’Audio Digital, les 23, 24 et 25 janvier 2020.
Dans ce 116e numéro de La Lettre Pro de la Radio, et à travers un dossier fouillé et fourni, nous nous sommes intéressés à la radio du Nord : diversifiée et créative avec 106 stations qui se partagent 329 fréquences FM. Une radio qui est aussi à l’avant-garde avec une réelle volonté de s’approprier le DAB+. Dans les Hauts-de-France, notre radio enregistre 78,6% d’audience cumulée et une durée d’écoute qui est la plus forte de France : 2h59.
Voilà de quoi vous convaincre que tout est encore possible.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 09:27 Haut les cœurs !

Lundi 6 Juillet 2020 - 23:04 Bonnes vacances !