La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bonjour, la Belgique !

C’est avec une grande joie et un réel enthousiasme que l’équipe de La Lettre Pro de la Radio s’installe durant quelques heures à Bruxelles pour la 3e étape de ce RadioTour 2024. Nous avons hâte de vous faire découvrir le secteur de la radio et de l’audio digital du Plat Pays. D’Anvers à Louvain, de Bruges à Liège en passant par Bruxelles ou encore par Charleroi, nous allons rencontrer et interroger plusieurs dizaines de professionnels sur "Le futur de la proximité", thème fil rouge de ce RadioTour 2024.
Avant Montpellier (le 3 octobre) et Grenoble (le 31 octobre), c’est la première fois que cette tournée unique en son genre s’arrête en dehors des frontières hexagonales. Car s’il est bon de prendre régulièrement le pouls de notre secteur, il est encore plus judicieux et précieux d’observer comment, au-delà du territoire, on fabrique la radio. Ainsi, cette étape bruxelloise devrait être une bonne source d’inspiration.
 
Dans ce 163e numéro de La Lettre Pro de la Radio, nous consacrons une large place à la radio belge autour de quelques personnalités qui œuvrent aussi bien devant que derrière le micro : Maria Del Rio, figure emblématique de la radio belge, Olivier Duroy, Frédéric Herbays, Fred Gérand… Tous portent aussi cet enthousiasme caractéristique à l’heure où le pays attend l’extinction de la FM.
 
Ces escapades régulières nous en feraient presque oublier le principal : la saison 2023-2024. Elle s’achèvera dans quelques jours. Elle restera comme une saison marquée par une baisse d’auditeurs, par la très nette domination de France Inter sur l’ensemble du marché, par la bonne santé de Nostalgie et par quelques inquiétudes qui devraient se transformer en vrais tracas avant la fin de l’année. On pense notamment à l’avenir d’Europe 2 qui s’annonce difficile.
Tout le monde sera fixé sur son sort le 10 juillet prochain à 8h. Et comme chaque année, après les Parisiennes et les Franciliennes le 17 juillet à 9h, les radios locales seront les dernières à découvrir leur bulletin de notes : le 22 juillet à 9h. Un bulletin de notes qui jugera les efforts engagés dans les départements et 97 agglomérations.

 

Brulhatour


Tout est encore possible


Mardi 12 Novembre 2019



Plus de place pour les podcasts, c’est forcément moins de place pour la radio. Dans une société qui avance au pas cadencé et dans laquelle chacun est de plus en plus sollicité, frisant souvent la saturation temporelle et le bombardement sensoriel, le podcast tente de se faire une place et de convaincre l’auditeur de lui accorder son attention. Ce n’est pas simple.
Dans un univers pourtant ultraconcurrentiel, les podcasts, qui parviennent à générer de l’audience, sont souvent ceux qui utilisent ce que la radio a depuis longtemps abandonné : la voix, l’intelligence, des formats plus longs, des sujets atypiques et une façon de fabriquer qui faisaient, ensemble, la force de la radio à la grande époque de la FM. Le succès naissant du podcast, c’est un peu la défaite de la radio qui n’ose plus prendre de risques. C’est dommage.
Dans quelques jours, à l’occasion de la première publication de la 126 000 Radio de cette saison, il ne faudra pas s’attendre à d’éclatants résultats… L’arrivée d’internet, la multiplicité des flux et des contenus ont profondément bouleversé la radio et morcelé l’audience. Maintenir la tête hors de l’eau, c’est déjà réussir un âpre combat, face à des vents contraires dont la force ne peut que monter en puissance.
C’est pour cela que l’équipe des Éditions HF poursuit son tour de France dans le cadre du RadioTour pour prendre le pouls de l’industrie, provoquer le débat et faire naître la réflexion. Hier à Nantes, Bordeaux, Lyon, Marseille… et demain à Lille, Toulouse et Paris, ville où se terminera ce périple dans le cadre du 16e Salon de la Radio et de l’Audio Digital, les 23, 24 et 25 janvier 2020.
Dans ce 116e numéro de La Lettre Pro de la Radio, et à travers un dossier fouillé et fourni, nous nous sommes intéressés à la radio du Nord : diversifiée et créative avec 106 stations qui se partagent 329 fréquences FM. Une radio qui est aussi à l’avant-garde avec une réelle volonté de s’approprier le DAB+. Dans les Hauts-de-France, notre radio enregistre 78,6% d’audience cumulée et une durée d’écoute qui est la plus forte de France : 2h59.
Voilà de quoi vous convaincre que tout est encore possible.
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juin 2024 - 12:10 Bonjour, la Belgique !

Mardi 14 Mai 2024 - 08:00 ​Avis de recherche