La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Sur Europe 1, Julian Bugier veut "mettre de la nuance et du temps long" dans l'actualité

Rédigé par le Lundi 24 Août 2020 à 09:17 | modifié le Lundi 24 Août 2020 à 09:17



Julian Bugier fait sa rentrée médiatique comme présentateur du 18h-20h sur Europe 1 dès ce lundi et de "Tout compte fait" chaque samedi à 14h sur France 2. Invité de Pascale Clark dans "Culture Médias" vendredi, le journaliste qui "croit au pouvoir de la voix" souhaite "remettre de la nuance" et de la "hauteur de vue" dans l'actualité.



"Je crois au pouvoir de la voix, car la voix fait passer toutes les émotions - la joie, le sérieux, l'amour ! J'avais envie de cet exercice-là", a confié vendredi sur Europe 1 Julian Bugier, qui sera présentateur du 18h/20h de notre antenne dès ce lundi, tout en continuant d'assurer l'émission Tout compte fait chaque samedi à 14h sur France 2. Pour cette nouvelle aventure en radio, le journaliste souhaite "donner un autre regard sur l’actualité" et "remettre du temps long" dans le traitement de l'information.


Réhabiliter "le temps long"

"J'avais envie de retourner dans le chaudron du quotidien, de retourner là-dedans à l’aune d’une année qu’on annonce assez riche : la crise sanitaire, économique, l’élection américaine, l'élection française qui va démarrer à partir de janvier prochain...", a détaillé Julian Bugier. Le journaliste, qui a débuté chez Bloomberg en Angleterre, souhaite avant tout donner dans le journal du soir d'Europe  "un autre regard sur l’actualité. Remettre de la nuance, du temps long et un peu de hauteur de vue", a-t-il précisé.  Selon lui, dans une société "où la punchline vaut pour un avis" et où "l'on nous demande de prendre position dans un traitement très manichéen" des actualités, il est nécessaire d'"essayer avec humilité de créer un espace de liberté qui va nous permettre de donner la parole, dans la longueur, à des gens qu’on a moins l’habitude d’entendre à la radio".

"deux heures tous les soirs"

Face aux réseaux sociaux et chaînes d’info en continu, "dont la course à l’audience favorise le parti pris idéologique rapide plutôt que le temps long - qui lui nécessite de l’écoute, une certaine intelligence et réflexion", Julian Bugier assure que le média radio permet de prendre du recul. Pour le vérifier, le premier rendez-vous est prévu ce lundi pour "deux heures tous les soirs" pendant lesquelles la rédaction "donnera à entendre cette nuance-là", promet le journaliste aux auditeurs


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >