La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

La 3e vague

Reconfinés depuis le 28 octobre, les professionnels de la radio vont une nouvelle fois devoir s'adapter. Et probablement bien au-delà des fêtes de fin d'année. D'aucuns évoquent une France au ralenti jusqu'au printemps prochain ! Et l'on peut ainsi vous promettre qu'il y aura donc bien une 3e vague.
Ce sera celle des faillites, des dépôts de bilan, des licenciements, des liquidations, des misères sociales ou, dans le meilleur des cas, d'une période funeste durant laquelle il faudra cravacher, plus que de raison. Pendant que les grands esprits se déchirent pour savoir ce qui est essentiel ou ce qui ne l'est pas, avec de vieilles et éculées mécaniques de pensée, personne n'a vraiment pris conscience de cette 3e vague, de ce tsunami social qui est enclenché. Rien ne l'arrêtera.  
Il devrait être catastrophique pour les radios associatives dont la subvention annuelle du FSER est indexée sur le chiffre d'affaires réalisé l'année précédente. Il sera dramatique pour les radios indépendantes et, en particulier, pour celles déjà fragilisées au printemps dernier. "On devrait commencer à raser gratis dans pas longtemps" ou encore "Ce sera sanglant", préviennent déjà quelques cadres de direction. Ne parlons pas ici du secteur de l'événementiel dont l'existence même est remise en cause comme le foie de Prométhée, dévoré par l'aigle du Caucase. Le supplice durera-t-il encore 30 000 ans ?
D'ici à la fin de cette annus horribilis, La Lettre Pro de la Radio devait vous proposer quatre nouvelles étapes du RadioTour. Au vu de la situation sanitaire, trois ont déjà été annulées (Bordeaux, Toulouse et Montpellier). Celle du 3 décembre, à Rennes, est plus qu'incertaine.
Mais, face à un ennemi invisible et à des erreurs bien visibles, vous connaissez notre détermination à vous accompagner. Nous le prouvons déjà depuis le printemps dernier. Nous vous le prouverons tout au long de cette saison. Quoi qu'il arrive.
 

Philippe Chapot


Relations presse pour podcasteurs !

COM



Mercredi 1 Avril 2020


Vous êtes un podcasteur en herbe ? Votre idée est géniale ? Oui, mais comment vous démarquer dans cette jungle podcastique ? Entre les podcasts de marque, les replays des radios ou les fictions audio lancées par les studios de télé à grand renfort de communication, les podcasteurs indépendants ont du mal à se faire connaître. Hervé Cocto (Music Media Consulting) vient de lancer L’Agence du Podcast dont l’objectif est d’accompagner des podcasts natifs non connus.


Hervé Cocto, directeur de MMC et de L'Agence du Podcast.
Hervé Cocto, directeur de MMC et de L'Agence du Podcast.
Ça ne vous aura pas échappé. Le podcast est partout en cette année 2020. Les marques, les radios, les studios de télé en produisent à gogo, mais le gros de la création, ce sont des podcasts natifs. Selon la newsletter Podnews, plus de 900 000 podcasts sont actuellement en ligne sur la plateforme d’Apple. Et chaque mois, ce sont près de 50 000 nouveaux sons qui sont proposés. Dans cette abondance de contenus, difficile de faire des choix et savoir quoi écouter. L’Agence du Podcast, filiale de Music Media Consulting (relations presse et promotion musicale indépendante) et forte de l’expérience de sa grande sœur, propose depuis le début de l’année un service de conseil, promotion et d’accompagnement des podcasts. Mais attention, pour Hervé Cocto, son directeur, les critères de qualité sont essentiels. Tous les podcasts ne pourront pas être accompagnés : pertinence du contenu, récurrence et bien sûr production sonore seront passées à la loupe avant d’intégrer le pool de l’agence. Cependant, si la production sonore n’est pas au niveau alors que l’idée est bonne, L’Agence du Podcast s’est associée avec Studio Podcast pour l’enregistrement des éléments.

Le marché du podcast est mûr

Dans les faits, L’Agence du Podcast est présente sur la diffusion, la stratégie et l’assistance afin de créer de l’audience et de la visibilité au programme. "C’est bien de faire du buzz, analyse Hervé Cocto. Mais ce qui m’intéressait, c’est de me positionner pour accompagner en conseil et surtout en promotion, car c’est notre carte à jouer. L’idée, aujourd’hui, c’est vraiment de faire de la relation presse. Acheter des mots-clés ou des campagnes pub, c’est bien, mais ça ne vaut pas un beau papier en disant que le podcast est très bien et qu’il faut l’écouter." Tous les médias peuvent être approchés suivant l’intérêt du podcast. Ce dernier est d’ailleurs propulsé sur toutes les plateformes d’écoute. Deux forfaits sont proposés. Le premier à 500 € offre l’écriture d’un communiqué de presse, l’envoi de celui-ci dans les médias ciblés et une relance. Le second à 2 500 € est un accompagnement presse sur trois mois avec quatre newsletters et plusieurs relances. De quoi engager une belle visibilité sur le long terme.
"L’idée, c’est d’accompagner et de faire une caisse de résonance en stratégie, en fonction du contenu de podcast parce que chaque cas est atypique."

Une offre 360°

Selon Hervé Cocto, "l’idée, c’est d’avoir une formule 360° dédiée pour les podcasteurs". Il a ainsi proposé à ses huit salariés de Music Media Consulting d’élargir leur polyvalence au podcast et de prendre en charge les dossiers de la nouvelle agence. À l’instar de ce qu’ils font côté musique, ils proposeront aussi des services annexes aux podcasteurs, comme l’achat d’espace ou l’accompagnement pour la monétisation. Actuellement, trois podcasts sont en promotion, mais le nombre devrait vite grimper ! Pour contacter l’agence, rendez-vous sur son site internet : agencedupodcast.com.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Avril 2020 - 19:31 La radio entre en résistance

Mercredi 1 Avril 2020 - 19:20 BTLV, un Ovni dans les médias