La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

RadioTour à Nice : "Elocast" ou l'exemple du podcast local

Rédigé par le Jeudi 8 Octobre 2020 à 10:25 | modifié le Jeudi 8 Octobre 2020 à 10:28



"Elocast" se revendique comme le podcast des femmes entrepreneuses présentes en Provence-Alpes Côte d'Azur, Chaque semaine, une cheffe d'entreprise raconte son parcours au micro d’Élodie Margand. La podcasteuse, qui est aussi entrepreneuse, a participé hier après-midi au RadioTour à Nice et a expliqué sa stratégie...



PPR - Pourquoi un podcast sur les entrepreneuses de la région PACA ?
EM -
Depuis le jour où j'ai voulu me lancer dans l'entrepreneuriat j'écoute des podcasts. J'aime savoir et comprendre les étapes par où son passé d'autres entrepreneurs. Seulement, tous les épisodes que j'écoutais étaient avec des entrepreneurs souvent parisiens. J'ai identifié un manque, avec toutes les entrepreneuses de la région, il fallait leur donner la parole. De plus, nous n'avons pas la même vie que les parisiens et donc, pas les même problématiques. Il est plus facile de s'identifier à une entrepreneuse qui est en-bas de sa rue.


LLPR - Dites-nous, comment, techniquement vous travaillez ?
EM -
Concrètement, je cherche des entrepreneuses soit sur LinkedIn, soit on me conseille des entrepreneuses. Je réalise mes interviews le mardi, souvent j'en fait 2 ou 3 dans la même journée. Pour le matériel j'ai un enregistreur zoom H5 et deux micro Shure sm58. Une fois enregistrés, je les monte avec Audacity. Je les uploade ensuite sur la plateforme Ausha qui permet de mettre les épisodes sur toutes les autres plateformes simultanément, Deezer, Spotify, Castbox...

LLPR - Avez-vous pu quantifier votre public ?
EM -
Pour le moment, nous sommes à 150 écoutes par épisodes mais ce chiffre est en constante évolution. Nous aimerions atteindre les 1 000 écoutes, d'ici quelques mois.

LLPR - Votre podcast est hébergé par Ausha. Pensez-vous pouvoir le monétiser ?
EM -
Je pense, dans l'avenir, à le monétiser avec des entrepreneurs de la région qui permettrait de faire connaître encore plus leur business et ce qu'elle peuvent apporter. Il y a cependant beaucoup d'étapes en amont, je dois faire connaître ce podcast à un plus grand nombre.

LLPR - Le podcast dit de proximité peut-il être, selon vous, une façon de créer du lien ou un vrai business ?
EM -
Pour moi, le podcast est une vraie opportunité. Tout d'abord, je me fais connaître auprès de toutes ces femmes. De plus, ces rendez-vous créent souvent des vrais liens d'affection. Pour moi, c'est une vrai opportunité pour ma marque Elobags. Pour le moment, je ne le vois pas comme un vrai business, mais cela pourrait le devenir. Le podcast est un format très intimiste où les personnes se livrent facilement. Il y a beaucoup de sensibilité dans le podcast et c'est ce qui fait sa force...


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur