RMC veut collecter 30 propositions de lois citoyennes

Rédigé par le Mardi 8 Janvier 2019 à 14:39 | modifié le Mardi 8 Janvier 2019 à 14:39



Depuis ce lundi, RMC et Jean-Jacques Bourdin avec son émission "Bourdin Direct" appellent les auditeurs à une grande consultation démocratique pour les aider à se faire entendre à l’Elysée. Objectif : collecter 30 propositions de lois citoyennes.



RMC veut donner la parole aux Français. Les auditeurs peuvent soumettre leurs propositions de lois citoyennes relatives aux enjeux politiques actuels (pouvoir d’achat, fiscalité, rémunération, environnement…) sur RMC.fr ou sur le 3216 de RMC, et en parallèle voter dès ce mardi sur RMC.fr pour celles qui leur paraissent les plus efficaces. Les 30 plus plébiscitées seront alors transmises à l’Élysée par Jean-Jacques Bourdin mi-mars. "Ces 30 propositions de lois citoyennes serviront aussi à Jean-Jacques Bourdin d’appui pour véhiculer l’opinion et les préconisations des Français afin de les confronter aux invités politiques qu’il recevra dans "Bourdin Direct", de 6h à 9h sur RMC" explique la radio.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par Daniel MOYNE le 11/01/2019 15:07
Pour résoudre de problème de rupture entre le monde politique et le monde des citoyens:
(1) mandat unique pour quelque fonction que ce soit soumise à un vote comme maire, président de région, député, président de la République etc...
(2) interdiction de se représenter pour quelque autre fonction que ce soit telle que listée ci-dessus avant 5 ans
Ceci permet l'accès du peuple à des fonctions par le vote mais avec retour obligatoire à ses origines. Ceci impose la suppression des partis politiques qui se sont attribués la gouvernance surtout pour ses avantages ce qui les a conduit à préférer la fonction aux réformes qu'ils auraient dû mettre en œuvre.
L'accès à ces fonctions ainsi que la réintégration parmi les citoyens doivent être aménagés.

24.Posté par Patou Nette le 11/01/2019 09:02
pension réversion ne plus avoir a partager avec les ex conjoints moi j'ai 57 ans je suis veuve et sans emploi je perçois tous les mois 340 euros de pension de réversion je travaillais avec mon mari nous avions un commerce j'étais conjoint collaborateur sans avoir pu cotiser faute d'argent aujourd'hui je suis obligée de partager toutes les années de mon travail avec son ex femme qui est elle fonctionnaire de plus elle ne peut pas percevoir la pension de la carsat car elle dépasse le plafond imposé mais on refuse de me verser se qu'elle aurait du percevoir de cette caisse alors mon mari a cotisé pour rien une personne qui est pacsée ou qui vit en concubinage elle n'est pas reconnu pour percevoir la pension de reversion alors que ses personnes vivent ensemble mais une personne divorcée qui n'a plus rien avoir avec vous elle elle y a droit ça c'est de l'injustice j'ai écris 2 fois a Monsieur Macron mais aucune réponse alors je suis dégoutée et aujourd'hui je suis condamnée a etre hébergée finalement j'ai travaillée pour rien

23.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 03:00
Chômage :
On demande au chômeur de se former pour retrouver un emploi.
Je trouve anormal que le temps de formation soit intégrer à la durée d'indemnisation.
Dans mon cas personnel, suite à un licenciement économique, j'ai refait un master 2 à l'université (pendant 1 an). Donc durant cette année, je n'étais pas en recherche active d'emploi, selon Pole Emploi. Mais à l'issue de cette année universitaire, je ne me restais d'une année d'indemnisation pour trouver un emploi.
Je trouve que l'effort fait par le chômeur qui se reforme n'est pas valorisé par rapport au chômeur qui reste dans son canapé.

22.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:52
Haut fonctionnaire :
Dans leur cursus, obligation d'un stage d'un an de "vis-ma-vie de smicard" pour les confronter à la vraie vie en dehors des palais dorés des grandes écoles.

21.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:49
Education :
- la formation des enseignants doit s'effectuer durant les vacances scolaires : il est inadmissible que nos enfants n'aient pas cours car leurs enseignants se forment au lieu d'être dans la classe.

20.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:47
Ecologie :
En interdisant le paiement en espèce et en mettant un code barre sur toutes les boites mac do, les canettes,.... il serait facile de retrouver l'acheteur des déchets que l'on retrouve sur les bords des routes,... et de le verbaliser ou le condamné à des TIG pour ramasser les déchets en bords de route ou sur les plages

19.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:38
Fin de l'argent liquide :
- pour favoriser l'emploi = des entreprises ne pourront plus faire du travail au "noir"
- pour baisser le chômage = limiter les personnes qui bénéficient des allocations + font des travaux au "noir"
- pour que toutes les recettes soient déclarées par les entreprises (café, coiffeurs, artisans,...)
- pour baisser la délinquance, le traffic : je vois mal aller payer une barette de schit avec une CB

18.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:28
- Fin des fonctionnaires à vie.
> Pas besoin d'être fonctionnaire pour rendre un service public. Ex : Les salariés d'associations, comme les centres sociaux, sont au service des habitants d'un territoire, sans être fonctionnaire.


17.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:26
Economie de l'Etat :
- rassembler les ministères dans un seul endroit = économies
> moins de déplacement pour les réunions,
> une seule "cantine"
> un service d'ordre
> ...

16.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:21
Protéger l’industrie française, en cas de délocalisation, obligation pour l'entreprise :
- d'être à jour de ses cotisations et impôts divers
- rembourser tous les aides publiques perçues pour son activité : pour les contrats aidés, pour les travaux de voiries,....
- cession des murs et des machines à l'Etat.

15.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:17
Allocations (apl, rentrée scolaire,..) :
- Arrêter de verser ces allocations directement en "argent", pour qu'elles soient utiliser à bon escient. Par exemple, l'allocation scolaire n'est pas là pour changer de télé.
- Les apl ne sont pas faites pour payer son alimentation et oublié de payer son propriétaire (cela inciterait peut être les propriétaires à remettre en location des biens = résoudre le manque de logements disponibles)
- verser les allocations sous forme de "chèque apl", "chèque rentrée scolaire",... qui seront encaissable que pour l'usage prévue initialement.


14.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:11
Avantages, privilèges des élus, députés, sénateurs :
- Comme tout salarié, à la fin du mandat, droit au chômage dans les mêmes conditions que le salarié lambda
- Arrêt des avantages à la fin de mandat : quand un salarié est en fin de contrat, il ne bénéficie plus des avantages du CE, de sa voiture de fonction,...

13.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 02:11
Santé :
- Fin de la CMU gratuite.
Par expériences trop d'abus dans les parcours de soins.
Les personnes bénéficiaires de la CMU abusent du système en multipliant les rdv chez les spécialistes,...
CMU a remplacé par une aide à la mutuelle généralisée, avec un reste à charge même symbolique.
- Désengorgement des urgences : verbaliser les patients qui viennent aux urgences de manière inutile. Ex : on ne va pas aux urgences pour un rhume, pour s'être coupé avec une feuille,...

12.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 01:59
Ecologie :
- gratuité des transports en commun pour tous
- interdire progressivement la vente de véhicule diesel
- obligation pour les constructeurs français de baisser leur marge pour rendre accessible à tous les véhicules propres
- maintenir les crédits d'impôt pour l'isolation, les fenêtres,...

11.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 01:55
Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches), mais pour tous.
Trop de foyer non imposable.
Symboliquement, il me semble normal de les bas revenus participent également à l'effort collectif.
Tout le monde bénéficie des services publics.


10.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 01:52
Pour permettre l'augmentation des salaires, il faudrait aussi également imposer une redistribution d'une plus grande partie des bénéfices des entreprises dans les salaires.
Instaurer le répartition des bénéfices de cette manière :
- 1/3 pour les actionnaires,
- 1/3 pour les salariés
- 1/3 pour l'investissement, l'innovation

9.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 01:50
L'augmentation du SMIC est intéressante pour ceux qui sont payer au SMIC. Si l'on continue a augmenter le SMIC, mais les autres salaires, quel est l'intérêt de prendre des responsabilités, de faire des études,.....
Il serait plutôt intéressant de revoir le code du travail pour que la rémunération de tous les salariés soit indexé sur le SMIC + un pourcentage correspondant aux échelons. Par exemple:
1er échelon : SMIC
2ème échelon : SMIC + 10%
3ème échelon : SMIC + 20%
......
Donc en cas de revalorisation du SMIC, c'est l'ensemble des salaires qui augmente.

8.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 01:49
Nous voulons plus de démocratie locale et l'Etat doit faire des économies de fonctionnement. Voici quelques idées :
- réduire le nombre de communes, plus de 36000 communes : les communes < 1500 habitants ont l'obligation de fusionner.
- pour plus de démocraties locales, il faut absolument 2 listes lors des élections municipales. Dans le cas contraire : fusion de communes. Car un maire peut être élu sans avoir d'opposition et avec une minorité des électeurs = économies
- si l'on fait cela, les communautés de communes vont grossir naturellement donc avoir d'autres obligations. Par conséquent, il n'y a plus besoin d'avoir le département : disparition des départements = économies
- Reste le niveau régional. Le conseil régional serait composé de représentants des communautés de communes + un collège citoyen dont les représentants seraient tirés au sort comme pour les jurés des assises. Ainsi, il y aurait des élus représentant les territoires de la région et un contre pouvoir citoyen au sein du Conseil Régional.
- Même chose au niveau national : une représentation par des députés avec une élection à la proportionnelle + une chambre citoyenne dont les représentants seraient tirés au sort comme ci-dessous. Donc c'est la fin du Sénat = économies
Pour les citoyens tirés au sort, ils seraient en "congés citoyens" leur permettant de retrouver leur emploi à l'issue de leur mandat (limité à 1).

7.Posté par Robert Robert le 11/01/2019 01:47
Le gouvernement a retiré l'ISF pour que les plus riches investissent dans l'économie française, sans contrepartie. Pensant que cela va se faire tout naturellement. Eh bien non !
Il faut contrôler les choses.
Pour être exonéré de l'ISF, il faut que les plus riches justifient leur investissement.
On pourrait imaginer qu'une attestation fiscale soit émise par l'entreprise bénéficiaire avec une contre signature d'un Commissaire aux Comptes.
C'est le même principe que le don fait aux associations sauf qu'il y a une contre signature d'un expert professionnel chargé de certifier les comptes des entreprises.

6.Posté par Lio Nel le 10/01/2019 18:39
- Plus d'argent pour les migrants et les étrangers en France tant qu'il restera un Français au chômage ou un SDF, priorité aux Français.
- Que tous les retraités touchent la même somme qu'ils touchaient les 3 derniers mois de leur travail.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Janvier 2019 - 09:00 Omniplayer choisit ACE Media Tools

Mercredi 16 Janvier 2019 - 08:19 126 000 Radio : l'audience de la radio le week-end