La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Une saison radiophonique très verte


L’été, très chaud, que nous venons de vivre a fait monter les températures tellement haut que la radio a décidé désormais de voir la vie en vert. À Radio France, on prend le tournant environnemental en promettant 40% de réduction du bilan carbone de l’entreprise. L'entreprise veut d’ailleurs accélérer sa transition vers une publicité plus responsable avec la mise en place d’une action radicale : l’exclusion progressive des produits et services les plus polluants ! À NRJ, un auditeur à l’antenne, c’est un arbre planté. À France Médias Monde, on a souscrit un "contrat climat". Même dans les régions, les radios locales multiplient les initiatives originales et intelligentes. À Radio Mont Blanc, on va plus loin avec la création d’un studio mobile autonome en énergie et en diffusion, entièrement équipé. Ce véhicule très "écolo" sera même doté d’un capteur d’air pour accompagner les auditeurs dans la compréhension du sujet de la qualité de l’air…
 
Gageons qu’ici ou là d’autres résolutions audacieuses verront le jour dans les radios. Pas forcément d’ailleurs pour faire montre de sobriété énergétique, ne soyons pas naïfs… La limitation de la température du chauffage ou celle de la climatisation, l’extinction des éclairages jugés désormais non indispensables sont d’abord une opportunité pour se donner bonne conscience, dire qu’on s’attelle à la tâche mais aussi pour, encore et toujours, réaliser des "é-co-no-mies". Si vous travaillez dans une radio, vous avez déjà entendu cette injonction absolument non négociable : "Il faut faire des é-co-no-mies".
 
Si cette saison 2022-2023 s’annonce plus verte que les précédentes, elle pourrait bien être aussi celle des "é-co-no-mies". Personne ne devrait pouvoir y échapper. La situation morose de cette rentrée semble avoir donné le la d’une saison qui devrait être verte, mais grise. On ne peut pas tout avoir.
 

Brulhatour


Que retiendra-t-on de cette année 2019 ?


Mardi 24 Décembre 2019



D’abord, des programmes relativement figés. La radio a connu peu de grands changements entre la fin de la saison précédente et la nouvelle, qui a débuté en septembre dernier. Ce n’est pas franchement un signe de mauvaise santé mais certainement pas un signe de bonne santé. Des programmes qui n’évoluent pas, ou peu, sont souvent le signe que la radio ne veut pas prendre de risques parce que ses marges de manœuvre sont réduites.

Ensuite, les audiences en baisse. En septembre, la radio a fait sa rentrée la tête basse : elle a perdu précisément 1 126 000 auditeurs en 12 mois seulement et a enregistré 76,5% d'audience cumulée contre 78,6% il y a un an. Ce n’est pas de bon augure. Cette baisse devrait naturellement se poursuivre, probablement même s’intensifier. La radio n’est plus la seule à occuper le terrain de l’immédiateté et du direct et la concurrence est féroce.

Enfin, l’engouement pour l’audio digital. C’est, une nouvelle fois, le grand gagnant de cette année 2019 avec aussi le développement des matinales filmées. Les radios ont tout intérêt à prendre le train en marche comme elles ont tout intérêt à aller chercher l’audience là où elle se trouve y compris sur le DAB+ qui devrait, à terme, permettre de limiter la casse et sonner le glas d’une saturée et calcinée modulation de fréquence. On se demande d’ailleurs pourquoi la FM n’a pas encore tiré sa révérence quand on voit tous les avantages que propose la technologie du DAB+.
 
À l’aube de 2020, il est encore symptomatique d’observer les professionnels de la radio s’interroger sur la perte de vitesse de la radio. Est-ce à dire que l’on aurait définitivement oublié ce qui a fait jadis sa force et donc son succès ?
Joyeux Noël à vous tous.

 
Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Septembre 2022 - 16:41 Une saison radiophonique très verte

Mercredi 13 Juillet 2022 - 18:37 Bonnes vacances !