NRJ Group : un chiffre d'affaires en léger repli en 2017

Rédigé par le Lundi 19 Mars 2018 à 09:00 | modifié le Vendredi 16 Mars 2018 à 19:27



Le Conseil d’administration de NRJ Group, réuni le 15 mars dernier sous la présidence de Jean-Paul Baudecroux, a arrêté les comptes consolidés et annuels de l’exercice 2017. Porté par une bonne dynamique au 4e trimestre, NRJ Group a réalisé, sur l’exercice 2017, un chiffre d’affaires de 367.9 M€, en léger repli de 0.5 % par rapport à l’exercice 2016.



Le résultat opérationnel courant ressort à 27.3 M€ en repli de 6.2 %. Le taux de marge opérationnelle courante s’établit à 7,4 %. Le résultat opérationnel s’établit à 27.9 M€ contre 42.8 M€ un an plus tôt. Le résultat opérationnel 2016 intégrait 13.7 M€ de produits non courants correspondant à l’impact net de charges de l’indemnisation perçue par le groupe suite à l’arrêt de la diffusion des multiplexes R5 et R8, cet élément majorant d’environ 9 M€ le résultat net après impôts au titre de 2016. En 2017, le résultat net consolidé part du groupe ressort à 20.2 M€ contre 33,7 M€ un an plus tôt. Au 31 décembre 2017, compte tenu de la forte progression du free cash flowii, le groupe présente un excédent net de trésorerie de 192.1 M€ en forte augmentation de 20.4 % par rapport au 31 décembre 2016. Cette hausse est notamment liée à une amélioration du BFR qui inclut la réduction des stocks et engagements hors bilan du pôle TV.

Résultat opérationnel courant par activité


La radio enregistre un repli de 4.0%

Le pôle MME enregistre un chiffre d’affaires de 187.2 M€ en 2017, en repli de 3.3 % par rapport à 2016. En 2017, le groupe a poursuivi son travail d’optimisation de ses grilles radio avec la reconduction de ses mornings phares et le lancement de nouveaux programmes. Ainsi, NRJ Global (régie nationale du groupe) s’affirme comme la première offre commerciale radio de France avec 11.6 millions d’auditeurs chaque jour, selon les résultats d’audience de la vague Médiamétrie novembre-décembre 2017. Cependant, l’activité radio enregistre un repli de 4.0% de son chiffre d’affaires. Compte tenu de la structure de coûts en 2017, cette baisse a un effet sensible sur le résultat opérationnel courant du pôle, lui-même impacté par la sanction d’1 M€ prononcée par le CSA à la suite de la diffusion d’un canular de Cauet en décembre 2016.

Les activités digitales affichent une croissance de 4,0 % de leur chiffre d’affaires en 2017, avec +10.7 % au 4ème trimestre, portée par la performance des formats audio et par le succès des offres commerciales de la régie locale. Ces activités contribuent encore marginalement au résultat opérationnel courant du pôle. Le résultat opérationnel courant du pôle ressort à 25.8 M€ en 2017 contre 32,6 M€ en 2016.

Hausse de l'activité à l'international

Pour l’année 2017, les activités internationales ont dégagé un chiffre d’affaires de 39.0 M€ en croissance de 9.9 %. Toutes les zones du pôle sont en augmentation. Le résultat opérationnel courant 2017, en hausse de 28.6 % par rapport à 2016 à 14.4 M€, a contribué de manière significative aux résultats du groupe. Cette croissance reflète principalement la solide performance de l’Allemagne qui enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 11.4 % sur l’exercice 2017 grâce notamment à la mise en place d’un nouveau modèle de rémunération des commerciaux dans un contexte favorable en termes d’audiences commercialisables.

Croissance de la diffusion FM

Le pôle Diffusion a enregistré un chiffre d’affaires de 54.4 M€, en repli de 1.4 % par rapport à 2016 en raison de l’impact, sur le 1er trimestre, de l’arrêt des prestations de la diffusion des multiplexes R5 et R8. Corrigé de cet effet, le chiffre d’affaires de l’exercice 2017 affiche une croissance de 3.8 %. L’activité de diffusion FM enregistre une croissance de 10 % grâce, notamment au développement des prestations réalisées pour les stations de Radio France. La progression du chiffre d’affaires 2017 s’explique également par des prestations de réaménagement des fréquences demandées par l’ANFR à hauteur de 0.4 M€. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 14.6 % à 14.9 M€ en 2017. Cette bonne performance bénéficie d’éléments non-récurrents favorables pour un montant de l’ordre de 2 M€ et reflète notamment une amélioration de la rentabilité des activités de diffusion FM et TNT.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >