La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Licenciée d'Europe 1, Nathalie André obtient 226 000 € aux Prud'hommes

Rédigé par le Mercredi 3 Octobre 2018 à 08:39 | modifié le Mercredi 3 Octobre 2018 à 08:40



La directrice des programmes avait été débarquée après une saison en 2016. Le conseil des prudhommes a condamné son ex-employeur à lui verser cette somme et a reconnu le licenciement "sans cause réelle et sérieuse".


Nathalie André avait dirigé les programmes d'Europe 1 pendant une saison.
Nathalie André avait dirigé les programmes d'Europe 1 pendant une saison.

Nathalie André a remporté la bataille après son licenciement pour "insuffisance professionnelle" après une seule saison (2016-2017) à la direction des programmes d'Europe 1. Le conseil des Prud'hommes a reconnu, ce mardi, le licenciement sans cause réelle et a condamné la station de radio à lui verser 226 274,15 €.  Son avocat demandait au total 680 000 € à la station après ce licenciement. "J'ai travaillé à 14 pilotes sur 2017-2018", avait-t-elle expliqué aux juges lors de l'audience en juillet dernier. "J'avais proposé Nikos Aliagas à la matinale, il y sera en septembre. J'ai fait plus de 3 000 émissions de télé, j'ai commencé à travailler à l'âge de 16 ans, j'ai toujours travaillé depuis et je peux vous dire que les mots "incompétence" et "incapable" ne peuvent pas s'appliquer à moi. Ils m'ont stoppée dans ma carrière professionnelle, c'est humiliant, c'est injuste...".


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >