La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Les étudiants en journalisme jugent l'agriculture

Lundi 6 Mars 2017



De façon générale, les Français ont une plutôt bonne image des agriculteurs et de l’agriculture. Le traitement médiatique ayant nécessairement un impact sur la perception par le grand public d’un secteur, Campagnes TV et Clef ont souhaité analyser la perception des futurs journalistes sur le monde agricole. Ainsi,, Harris Interactive a réalisé une consultation auprès des étudiants en journalisme, au sein des écoles et des formations les plus reconnues du secteur.



De façon générale, ils estiment que les agriculteurs ne prennent que rarement la parole pour valoriser leurs atouts et leur activité. 89% estiment d’ailleurs que les agriculteurs devraient davantage prendre la parole. 76% des étudiants concernés jugent que les sujets liés à l’agriculture ne sont pas suffisamment traités par les médias français. Pour préparer un sujet sur l’agriculture, les futurs journalistes interrogés sont unanimes : ils jugent essentiel de se déplacer au sein des exploitations (84% "très important").

Les futurs journalistes jugent que la prise de parole des agriculteurs n’est pas suffisante Une courte majorité des futurs journalistes interrogés (52%) a le sentiment que les agriculteurs prennent rarement la parole dans le débat public français. Dans le détail, ils estiment qu’ils prennent davantage la parole pour valoriser "leur capacité à faire vivre les territoires ruraux" (49% estiment qu’ils prennent souvent la parole sur ce sujet), moins sur "leur contribution à la croissance de l’économie française" (35%) et leur "capacité à innover" (20%).


Aux yeux des futurs journalistes, les déplacements de terrain sont essentiels : 84% estiment qu’il est "très important" que les journalistes se rendent sur les exploitations agricoles lorsqu’ils préparent un sujet sur l’agriculture (16% estiment que c’est "plutôt important"). Les priorités identifiées par les étudiants en journalisme pour les agriculteurs sont la production dans le respect de la santé et des normes environnementales et la rentabilité financière de leurs exploitations. L’attente des jeunes journalistes concernant une production agricole respectueuse de la santé et des normes environnementales est forte. 82% estiment que la production dans le respect de la santé est "tout à fait prioritaire", 76% le pensent pour le respect des normes environnementales. 



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:21 RTL s'installe à La Plagne

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:00 Qobuz, maintenant en Italie et en Espagne