La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Le congrès de la CNRA débute demain à Bordeaux

Rédigé par le Mercredi 10 Novembre 2021 à 07:10 | modifié le Mercredi 10 Novembre 2021 à 07:10



La Confédération nationale des radios associatives organise les États généraux des radios associatives qui se tiendront à Bordeaux du 11 au 13 novembre. Roselyne Bachelot, ministre de la culture, ouvrira les débats de ces États généraux dans un message vidéo. Ces journées laisseront une large place à l'expression au travers de deux grands débats. Des ateliers pratiques complètent le programme...


Un message du Président du CSA sera lu par Hervé Godechot, président du groupe de travail "Radios et audio numérique".
Premier grand débat : "Comment défendre l’utilité sociale et territoriale des radios associatives ainsi que le fait associatif dans les médias ?", ce vendredi 12 novembre à 10h. Le second débat, à 14h, portera sur "Comment conquérir l’intérêt de la nouvelle génération pour la radio ?" et sur "Comment susciter l’engagement associatif et le renouvellement des bénévoles ?".

Des échanges sont prévus, dans la foulée, avec des "grands témoins" : Marie-Ange Magne (députée (LREM) de la Haute-Vienne), Laura  Debezy (secrétaire générale du FSER), François-Xavier Meslon (directeur de la radio et de l’audionumérique au CSA), Stéphane Miannay (responsable du département autorisation de la direction de la radio et de l’audionumérique au CSA), Guy Detrousselle (directeur du pôle local à Médiamétrie) ou encore Emmanuel Boutterin (président du SNRL)
Le lendemain, des ateliers pratiques seront proposés aux responsables des radios associatives : se former à la stratégie numérique, valoriser ses podcasts, diffuser sa radio en streaming ou encore monter un multiplexe DAB+.

Vers une année blanche du FSER ?

"Ces États généraux ne sont pas seulement un rendez-vous annuel d'échanges entre radios qui auront l'essentiel de la parole.  C'est avant tout un moment d'informations et de formation pour les dirigeants, pour les bénévoles et pour les salarié.e.s des radios associatives. Face à la crise sanitaire qui n'a pas permis aux radios de communication sociale de proximité de travailler normalement, la CNRA s'est continuellement mobilisée comme jamais pour obtenir une année blanche du FSER 2021 par la reconduction des points 2019 ou des aménagements. La CNRA demande cette même reconduction exceptionnelle au Ministère de la Culture pour le dossier 2022" rappellent Farid Boulacel, Jean-Yves Breteau, Jean-Marc Courrèges-Cénac  les coprésidents de la CNRA.

Une rallonge budgétaire de 1.1 M€ pour 2022

"La CNRA s'est aussi mobilisée face au FSER 2020 qui a accusé une baisse des subventions de l’État même si les radios avaient eu des points supplémentaires à leur dossier.  Lors de l’audience accordée à l’intersyndicale en septembre dernier, la Ministre de la Culture a annoncé une rallonge budgétaire de 1.1 M€ pour 2022. La CNRA intervient non seulement auprès du CSA pour leur diffusion en DAB + , la confédération demande depuis toujours au Ministère de la Culture une aide de l’État sur le coût de la double diffusion FM/DAB+ et ainsi permettre aux radios de s’engager vers leur diffusion numérique" souligne également la coprésidence.
Le programme complet est disponible en téléchargement ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >