La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Le Groupe 1981 mise sur de nouvelles écritures éditoriales

Rédigé par le Mercredi 22 Septembre 2021 à 06:30 | modifié le Mercredi 22 Septembre 2021 à 06:30



"Cette saison, le Groupe puise dans son ADN pour le sublimer". Voilà comment résumer ce que sera la nouvelle saison chez les radios du Groupe 1981. Elles sont 11 (auxquelles s'ajoutent 86 webradios) qui diffusent dans 13 régions françaises soit une couverture de 42 départements. En 2020, le Groupe 1981 a généré un chiffre d'affaires de 17.6 M€ pour un EBE de 3.9 M€.



Ainsi, ses radios musicales uniques dans le paysage audiovisuel approfondissent encore leur format. Latina, c’est encore plus de son latino, OÜI FM est encore plus rock, Swigg, plus urbain français, tandis qu’Ado renaît avec la recette de son énorme succès du début des années 2000.
"Tout cela est possible grâce à des talents uniques. Chaque radio est incarnée par des figures emblématiques qui donnent le "la" : Roberto forme un nouveau duo chaque matin avec Marie sur Latina, Joe Hume et ses chroniqueurs dynamitent le rock et la pop culture sur OÜI FM, Kevin Razy n’en finit pas d’imprimer sa marque avec Margaux sur Swigg, et Ado retrouve Florian, son animateur emblématique" rappelle Jean-Éric Valli, président du Groupe 1981.

Davantage de proximité

Du côté des radios de proximité, la stratégie est de miser sur la proximité, donc sur plus d’info locale : "c’est le maître-mot pour chacune des radios :  : Voltage, Vibration, Wit FM et Forum voient encore cette année leur information se renforcer avec un déploiement inédit de correspondants en région. D’ailleurs, le programme des stations devient plus géolocalisé sur les sites Internet afin de permettre à chaque auditeur de pouvoir écouter le programme de sa ville ou de son département. Les radios de proximité s’appuient elles-aussi sur de véritables figures locales comme le duo de la matinale Ludo et Bérénice pour Wit FM, Noam sur Vibration, Kash et Esther sur Voltage ou Nico sur Forum" indique le président

Priorité au DAB+

"Latina a été choisie pour faire partie du déploiement métropolitain du DAB+ aux côtés des radios nationales, elle devrait progressivement couvrir tout le territoire. Les autres radios musicales comme OÜI FM ou Swigg voient aussi leurs zones de diffusion s’étendre à toute la France, tandis que celles des radios de proximité se densifient avec le déploiement progressif du DAB+ dans toutes les régions" souligne Jean-Éric Valli.
Et si la saison 2021-2022 marque une étape clé dans le déploiement significatif du DAB+, Jean-Éric Valli n'oublie pas pour autant le numérique dans sa globalité. Sensible aux récentes mutations de ce secteur, il promet "une mutation des sites et applications des radios qui permettent d’offrir plus, plus d’info thématique pour les radios musicales, plus d’info locale pour les radios
de proximité, plus de contenus pour toutes les stations avec un accent porté notamment sur les podcasts
". Ainsi, "le Groupe 1981se réinvente en se recentrant sur ses fondamentaux pour partir à l’assaut des évolutions du média radio".

De bonnes pratiques en interne et en externe

En externe, le Groupe mobilise chaque jour chacune de ses antennes au profit de causes ou d’initiatives qui font progresser la société civile à travers des rendez-vous dédiés. Le Groupe a contribué à des actions qui dédramatisent le séjour à l’hôpital pour les enfants. Il a aussi mis en place un programme de sport accessible à l’ensemble des salariés. Enfin, attentif à son impact environnemental, le Groupe 1981 a choisi des locaux respectueux de l’environnement et a mis en place des actions pour rendre le quotidien plus durable pour tous les collaborateurs.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur